Zimbabwe : le gouvernement refuse le départ de Mugabe

Jesse B. Awalt/Released
Partages

A 92 ans bientôt, Robert Mugabe a encore les aptitudes pour demeurer Président de la République selon le gouvernement zimbabwéen.

En réponse à Julius Maléma, le gouvernement zimbabwéen a rejeté l’appel au départ du Président Mugabe.

L’opposant sud-africain Julius Malema avait appelé le nonagénaire Président zimbabwéen à quitter le pouvoir. Pour lui Mugabe qu’il appelle « grand-père » doit à présent céder la place aux plus jeunes.

De son côté, le gouvernement zimbabwéen estime que Julius Malema n’est pas digne de s’adresser ainsi à Mugabe.

« Comment ce pseudo-révolutionnaire vêtu de Gucci, peut-il s’offrir le luxe de s’adresser en ces termes au Président Mugabe ? » interroge le ministre zimbabwéen de l’Information dans un communiqué à charge contre Julius Malema.

Cette passe d’arme verbale consacre une brouille entre le populiste sud-africain et son ancien mentor, le Président Mugabe dont il se faisait le défenseur. Julius Malema avait notamment soutenu la réforme agraire de Mugabe et son régime politique. Malgré son âge trop avancé, Robert Mugabe veut briguer un nouveau mandat à la tête du pays. Il a déjà annoncé sa candidature pour la présidentielle qui aura lieu en 2018 où il fêtera 94 ans.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.