PARTAGER

Le Sénégal offre des places au parlement à ses citoyens vivant à l’étranger. Selon une modification portée au code électoral sénégalais, les Sénégalais de la diaspora auront 15 représentants à l’Assemblée nationale passant ainsi de 150 à 165 le nombre total de députés à élire.

La loi ouvrant ainsi les portes du parlement aux Sénégalais vivant à l’étranger a  été adoptée à une large majorité ce lundi à Dakar.

Selon le ministre sénégalais de l’intérieur, Abdoulaye Diallo, cela répond à une nécessité indéniable au regard de l’importance de la contribution de la diaspora sénégalaise à la bonne santé de l’économie du pays. Cette contribution dépasse les 900 milliards de franc Cfa par an. Aussi, a-t-il relevé le grand nombre de Sénégalais à l’étranger.

Ils sont plus d’un demi-million vivant à l’étranger selon un recensement de l’Organisation internationale pour les migrations (Oim). L’augmentation du nombre de députés ne fait pas pour autant plaisir à tout le monde au sein de la classe politique sénégalaise. Du côté de l’opposition où l’on n’a pas voté pour la loi, un député du parti Rewmi a indiqué que cela ne répondait pas aux priorités du pays et accroît les charges financières pouvant servir à mieux dans d’autres secteurs.

Au lieu de 15 sièges, la constitution modifiée en mars dernier a prévu 10 places supplémentaires. Les opposants dénoncent un excès de  zèle du gouvernement qui  en donne plus que ce qui était prévu de commun accord avec le Président Macky Sall.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here