Vidéo : ils avaient voté pour Trump, leurs parents parmi les refoulés à l’aéroport de Philadelphie

C’est une histoire poignante (voir la vidéo en bas de l’article) qu’a livrée une famille américaine d’origine syrienne à la télévision américaine NBC. Il y a quelques jours, des parents à eux qui vivaient encore en Syrie et avaient récemment obtenu la possibilité de s’installer aux USA, ont été refoulés à leur arrivée à l’aéroport international de Philadelphie.

L’arroseur arrosé? On est bien tenté de le croire. Un couple d’origine syrienne installé depuis 20 ans aux USA qui avait voté pour Donald Trump a été victime de l’une des premières mesures de l’homme d’affaires devenu président.

Dans son décret contre l’immigration, Donald Trump avait ciblé un certain nombre de pays, dont la Syrie qui avait eu toute l’attention du nouveau gouvernement. En effet, le pays ne recevra jusqu’à nouvel ordre aucun syrien qu’il soit en visite sur le territoire américain ou réfugié.

Lire Liste des pays ciblés par le décret de Donald Trump

Deux couples syriens et leurs enfants arrivés quelques heures après la mise en place de la mesure ont été retenus pas les autorités policières puis expulsés. Mais voilà, ces familles syriennes étaient parentées à des supporters de Donald Trump. La règle s’appliquant à tous, ces derniers ont raconté leur triste histoire à la télévision américaine/

Je comprends qu’il veuille faire des USA un endroit sûr; nous le voulons tous. Mais nos parents ont besoin de nous et nous devons les aider” a déclaré M. Sarmad Assali le père de famille.

D’après la chaîne NBC, la famille installée aux USA avait vendu tous leurs biens pour préparer l’arrivée de leurs parents. Les refoulés étaient tous chrétiens orthodoxe. Leur procédure d’immigration a été acceptée après 13 ans de procédure.

Articles similaires:

6 Commentaires

  1. Je me marre!!!
    En groupe, les hommes sont parfois plus stupides que seuls.
    Ils disent n’avoir pas voté pour Trump, mais contre l’establishment, à la fois républicain et démocrate. Ils voulaient du “changement”, “une autre façon de faire de la politique”, etc. Les voilà servis! pourquoi pleurent-ils donc?
    C’est comme nos frères béninois. Ils ont voté dans la même logique. Aujourd’hui, ils ont un président élu sur le programme de la “rupture”, mais dès qu’on rompt ce qui les concerne, ils pleurent. A qui pensaient-ils que la rupture étaient destinée?
    A la prochaine élection, il faudra se rappeler qu’en mettant un bulletin dans l’urne, on exprime le voeu de bénéficier des retombées positives du programme qui sera appliqué, mais également, d’en accepter les retombées négatives.

  2. On ne va quand même pas pleurer. C’est bien fait pour eux. Ils sont chrétiens orthodoxes certes, mais cela ne change rien à l’affaire. Ils ont une tête d’arabes. Voilà…

  3. Ils ignorent quoi? Trump ayant étalé son plan d’action pendant la campagne, ils savaient ce qui arriverait en acceptant de le voter, qu’ils assument juste dis-donc!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.