PARTAGER
Enrique Pena Nieto (président du Mexique)

Donald Trump n’a décidément pas l’intention de s’encombrer des manières conventionnelles de la diplomatie.

Après avoir publiquement fâché son voisin en déclarant qu’il allait payer pour le mur que lui, Donald Trump envisageait, le presodent americain avait poussé le bouchon plus loin en affirmant que si le président mexicain n’était pas content il n’avait qu’à annuler sa visite.

Un tel affront ne pouvait bien évidemment pas rester sans réaction du côté mexicain. Aussitôt dit aussitôt fait. Le président Nieto annulait quelques heures plus tard sa visite prévue.

On pensait donc que la tension ne pouvait pas monter plus, ou que l’affront du président américain allait s’arrêter là . C’est visiblement mal connaître le nouveau président élu.

Sur sa plateforme préférée Twitter,  il a encore enfoncé le clou accusant le Mexique de profiter des USA avec des déficits commerciaux massifs et très peu d’aide sur leur frontière poreuse. 

Une déclaration qui a dû une fois encore énerver le voisin mexicain qui a malheureusement très peu de marge de manoeuvre.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. The saying of trump is one thing, but executing it is another. I think that type of diplomacy is new in USA and for us. Let’s wait and see. Four years is not four months

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here