Gambie : 500 soldats de la CEDEAO pour assurer la sécurité pendant 3 mois

Marcel de Souza (CEDEAO) Photo Olamikan Gbemiga

En Gambie, le président Adama Barrow a sollicité la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour l’aider à sécuriser le pays et éviter toute velléité de rebellions des anciens fidèles de Yahya Jammeh.

Adama Barrow l’avait annoncé dès son retour en Gambie. Celui qui avait été élu président et soutenu par la CEDEAO, a pu regagner son pays après une intense médiation menée par le président guinéen Alpha Condé.

Une fois de retour, un peu méfiant de collaborer directement avec des militaires qui avaient juré fidélité au président Jammeh, Adama Barrow avait souhaité que la force déployée par la CEDEAO puisse rester encore dans le pays.

C’est désormais officiel, la CEDEAO va pouvoir prolonger sa mission de 3 mois sur demande du président gambien. 500 militaires seront déployés pour la sécurité des institutions mais aussi celle du président et des membres du gouvernement.

Dénommée Mission de la Cédéao en Gambie (Micega), cette nouvelle opération de la CEDEAO vise également à faire intégrer dans l’armée tous les militaires restés fidèles à Yahya Jammeh.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.