Mutineries d’Adiaké en Côte d’Ivoire : les mutins prêts au sacrifice suprême

Partages

C’est une déclaration inquiétante qu’a faite le Chef des mutins de la ville d’Adiaké en Côte d’Ivoire. Dans cette ville, les forces spéciales (plus de 2500 soldats) revendiquent elles aussi leurs primes après le succès des revendications des rebelles de Bouaké.

Jusqu’où iront les mutins de la ville d’Adiaké en Côte d’Ivoire? Vont-ils, comme les seconds mutins se taire après quelques jours de négociation? C’est la question que se posent la plupart des ivoiriens qui vivent depuis quelques semaines dans la crainte de nouveaux affrontements armés.

Sur la chaîne française France 24, le Chef présumé des mutins a fait une déclaration inquiétante :

On veut nos 17 millions (…) S’ils refusent de prendre nos revendications en compte, le pays va subir, parce que nous sommes réellement prêts. Dans tous les cas, c’est quelque chose qu’on a déjà commencé et nous sommes prêts à terminer… jusqu’à la mort…” a t-il déclaré.

Une menace à peine voilée contre les autorités du pays qui sont depuis prises au collet par les forces militaires ivoiriennes.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.