Burkina Faso : Ibrahim Malam Dicko veut implanter un groupe terroriste dans le pays

Ce qui était au départ des attaques isolées peuvent devenir à tout moment un problème constant. Au Burkina Faso, un prédicateur radicalisé du nom de Ibrahim Malam Dicko souhaite faire du nord du pays, ce que les djihadistes ont réussi à faire du nord du Mali:

Une zone d’insécurité permanente et de non-droit où peuvent périr à tout moment les militaires envoyés pour stabiliser le nord du pays et la population prise en otages par des combattants radicalisés.

Il a même déjà trouvé un nom à son groupe terroriste : Ansaroul Islam. Il y a quelques semaines il menait une attaque contre les militaires burkinabè dans la ville de Nassoumbou. Depuis, l’Etat burkinabè multiplie les efforts pour sécuriser la région du nord.

Avec le renforcement du cadre de sécurité voulu par la création du G5 du Sahel, on peut s’attendre à une amélioration de la sécurité régionale.

Pour rappel, le G5 du Sahel réunit le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. QUANT a moi je ne suis pas du tout gais avec cette creation de ce radicaliste pour destabliser mon pays dicko veux MONTRER l’incapacite des millitaires burkinabe je fais appel au gouvernement burkinabe de prendre des disposition idouanes pour securise le nord pays YACOUBA NEBIE

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.