Côte d’Ivoire: à Adiaké, les mutins demandent pardon

Le ministre Donwahi

Ils avaient menacé le gouvernement à travers leur chef sur France 24 (lire ici). Quelques heures plus tard, les mutins de la ville d’Adiaké semblent être revenus à la raison.

Officiellement, on ne sait ce qui s’est réellement passé, ni quelles ont été les conclusions finales des entretiens. Les mutins de la ville d’Adiaké ont demandé pardon aux autorités du pays il y a quelques heures. L’annonce a été faite par le ministre ivoirien de la défense, Richard Donwhai pour qui l’incident est clos.

D’après les informations de la presse ivoirienne, une solution aurait été trouvée entre militaires. Pour les autorités du pays, aucun accord financier n’a été conclu. Le calme serait donc revenu dans la ville.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.