PARTAGER

Les récentes mutineries en Côte d’Ivoire ont permis à des milliers de militaires de toucher des primes suite à un accord avec le gouvernement du président Alassane Ouattara.

Ce fut donc la joie pour ces milliers de militaires qui ont récolté près de 6 millions comme premier acompte versé par les autorités du pays. Mais malheureusement pour l’un d’entre eux la joie fut courte.

En effet, d’après les informations relayées par la presse ivoirienne,  un des militaires qui a reçu sa prime a été arrêté après une opération coup de poing menée par la gendarmerie nationale. Alors que ces collègues fêtaient dans les bars et autres coins animés, le militaire a lui choisi d’investir dans de la drogue.

Lire Mutineries en CI : découvrez les premières sanctions

Le malheureux a été pris alors qu’il était dans un haut lieu de consommation de drogues en tous genres. Les gendarmes avaient mené cette opération dénommée « Reprise du contrôle de Bouaké en main » pour en finir avec le trafic de drogues dans certaines zones de la ville de Bouaké.

Lors de cette opération, plusieurs types de drogues ont été saisis et 28 personnes dont le militaires indélicat ont été arrêtés.

PARTAGER

10 Commentaires

  1. Les Profexeur Eut Dpu Un Moi D Greve Ya Rien Lui Il Ont Faire Deu Jou D Tire Ya Diai Ki Ai Xorti Au Lieu D Faire Bne Chose Xai Konori Kil Va Faire Sn Maudia Dabor

  2. Lui au moins a choisi d’investir mais de la mauvaise des manières je ses camarades qui vont dilapidé et venir un jour dérangé la quiétude des populations pour des revendications

  3. Que ce genre d’opérations soit poursuivie sur toute l’entendue du territoire. La côte d’Ivoire, havre de paix, a besoin de vivre en toute quiétude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here