Commission de l’UA : le Sénégal écarté à cause de ses positions sur la CPI et le Franc CFA?

Quelques jours après son échec à la présidence de la commission de l’Union Africaine, les critiques fusent contre Macky Sall au Sénégal. La plupart des critiques sont portées par des proches de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Mais, et si l’échec du candidat sénégalais était plutôt lié aux positions du pays de Senghor sur certaines thématiques devenues chères à l’Union Africaine?

En effet, il suffit de jeter un coup d’oeil sur certaines décisions ou déclarations de hauts dirigeants de l’institution pour se faire une idée.

CPI et Franc CFA :  deux sujets qui divisent

Le premier sujet concerne la position du Sénégal vis-à-vis de la Cour pénale internationale. L’on a récemment appris qu’une réunion à huis clos avait eu lieu lors du dernier sommet de l’Union africaine (lire ici). Lors de cette réunion, les Etats africains avaient été encouragés à se retirer de la CPI.

Une position qui n’est pas partagée par le Sénégal qui l’a maintes fois déclaré, par la voix de Sidiki Kaba, ministre sénégalais de la justice mais aussi président de l’Assemblée des Etats parties de la CPI. 

Autre sujet qui fâche : le Franc CFA. Il faut rappeler que l’ancien président de l’Union africaine (à ne pas confondre avec l’ancienne présidente de la commission de l’Union africaine) Idriss Déby s’était plusieurs prononcé pour une modification de fonctionnement de la monnaie héritée de la période coloniale. Or le président Macky Sall, avait de son côté, plusieurs fois soutenu cette monnaie.

Deux sujets non évoqués, mais qui pourraient avoir influencé le choix final de la présidence de la commission de l’UA.

Articles similaires:

25 Commentaires

  1. le probleme de l’AFRIQUE a pour racine l’éducation et la formation des africains en OCCIDENT. Ces derniers défendent toujours les intérêts de leurs pays d’accueil.

  2. Vous oubliez un truc mes frères Africains les États-Unis, la France,et plusieurs États Européens n’ont pas signé le traité de Rome( CPI) alors comment voulez que ces chefs d’État criminels soient jugé pour que justice soit faite .
    Je me pose la question: La Lybie et plusieurs pays africains ne sont pas signataire de ce fameux traité. Alors pourquoi la CPI à lancé un mandat d’arrêt contre Khadafi et ses enfants.
    Nous devons prendre conscience et aller de l’avant. Prendre conscience comment?
    Voilà note sujet de réflexion.

  3. La cpi est une juridiction impérialiste, unique et uniquement créer pour juger les chefs d’etat africains qui refusent de payer les impôts coloniaux et aux injonctions des pays occidentaux avides de pouvoir et ravageurs des matières premières du continent noir. Sinon des génécidaires comme Bush,Tony blair,Sarkosy sont libres et ne sont nullement inquiétés par cette prétendue juridiction internationale.
    En ce qui concerne le fcfa inutile d’epiloguer la dessus pour le simple fait que c’est une caisse noire pour la France et non une monnaie qui peut permettre à un seul pays utilisateur de s’émanciper socialement ou encore économiquement.

  4. Le peuple sénégalais n est pas du même avis que les guignols de politico de merdes comme Macky Sall lui fait la honte de tout un peuple ,Wade le savais et à prévenus les senegalais ,hélas .

  5. L’histoire de l’Afrique est jalonnée par des guerres impérialistes avec les tirailleurs sénégalais aux côtés du colon avec fierté pour mater leurs propres frères. Et cela continue de nos jours par la faute des Présidents sénégalais qui,une fois élus, se mettent au service de la France contre tout autre Président émancipateur. Heureusement que le peuple sénégalais est bien différent..

  6. JP KANGA est un aveugle ou quelqu’un qui refuse de voir. S’il est ivoirien c’est qu’il est pro-Ouattara. Ce sont qui sont opposés a une sortie des pays africains de la cpi. Au point qu’ils ne voient pas que la cpi est entrain de s’écrouler sous nos yeux a cause ce qui lui est reproché. Dommage

  7. @[4:0] le people a besoin de ce qui peut avancer l’AFRIQUE (son dvlpmt economic) et non le distraire en s’acharnant contre la cpi. Il n’y a que des chefs d’Etats non democrates qui ne la veulent pas. Ils veulent avoir des cheks en blc pour te matter, people

    • Quand tu parles de cpi ca parle de justice ou suis je bete.mais pourquoi le continent le moins imperialiste le moins expansioniste me plus faible est celui qui est plus traine devant ces tribunaux crees quand meme par les imperialistes.l’homme noir prefere tout ce qui vient d’ailleur.

    • Es-tu un homme vraiment libre, cher ami? Si tu l’es vraiment, alors entre en toi même et réfléchis courageusement et honnêtement sur la problématique du rapport de la Cpi à la démocratie! Si tu n’es pas capable de mener cette réflexion honnêtement et sincèrement alors tu n’es pas du tout armé pour aborder et traiter de ces problèmes!

      • Je m’adressais à Issene Mac, l’un de ces lugubres individus qui n’ont apparemment pas le niveau comme le sieur Kangah et qui viennent se ridiculiser sur FB.

    • Quand sarkozy, cameronet obama sèment le chaos en libbye pourquoi ne sont-ils pas inquiété ? Repond mon ami et tu cprendras que la cpi c’est pour juger les plus faibles et non pour rendre justice comme tu le penses.

  8. la cpi est fondamentalement créé pour les pays africains jamais jusqu’à preuve de contraire voir un dirigent européen ou américain être assigné a la cour pénale internationale

  9. Vraiment j’encourage nos chers panafricains de se retiré où de propose des réformes au seins de la CPI pour que tout les pays membrés soient traité au même pied d’égalité, pour francs CFA l’UA doit créé une monnaie unique qui nous débarrassera des voulurent exemplaires colonisateurs !

  10. C’est incroyable,les positions de JB kangah laissent prospérer cette idée saugrenue qui veut que seuls les dirigeants africaîns soient concernés par la CPI. Cette position qui prédispose sur la méconnaissance même des fondements de la CPI, qui n’a jamais été créé pour juger les dirigeants africaîns, encore moins seulement les chefs d’État,mais originellement tous ceux qui attentent à la dignité humaine,est justement à l’origine du début de l’incompréhension actuelle. Je ne parle pas des difficultés primaires et fonctionnelles,du genre liées au procès Gbagbo, où les acteurs et les complices supposés ou réels, sont jugés par deux degrés de juridiction, encore moins de la difficulté pour les blancs de se saisir de certains criminels non africains.enfin, lorsque les chefs d’État africains avaient signé le fameux protocole de Rome, avaient ils demandé l’avis de leur peuple ? Autant ils sont libres d’en repartir !

  11. Concernant la cpi je vois pas où est le problème, car c’est pour défendre les plus faibles. Des présidents africains ne respectent pas le droit élémentaire de leurs concitoyens. Alors pour kitter la cpi il faudrait ke chaque president fasse un référendum pour ke le peuple donne son avis sinon on est mort

    • JP KANGA je comprends que tant qu’il y aura des personnes comme vous l’Afrique restera toujours dans sa léthargie. Je parie que vous appréciez que la FRANCE nous impose encore le franc CFA. La FRANCE n’acceptera jamais que nous soyions indépendants. Êtes vous d’accord ou non?

    • Tu es un bâtard .on te parle de ta survie et celle de tes descendants et voilà des bêtises que tu nous sors.pitié pour toi.quand on vous dit d aller à l école pour vous instruire voila les resultats.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.