France : Décès d’une guinéenne qui transportait des boulettes de cocaïne dans son ventre

Aeroport d'Orly - Photo ERIC PIERMONT / AFP
Partages

A l’aéroport d’Orly, en France, une femme d’origine guinéenne domiciliée en France en provenance de la Guyane a été déclarée morte après avoir ingurgité une quantité importante de drogues.

La femme en question qui voyageait en compagnie d’un enfant de 3 ans avait ingurgité une soixantaine de boulettes de cocaïne sûrement destiné à la vente en France métropolitaine.

Les emballages des boulettes qui ont pour la plupart cédé et déversé leurs contenus dans le ventre de la victime ont causé sa perte.

L’enfant avec lequel elle voyageait a été confié à son père à l’aéroport. Une enquête a été ouverte par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) pour déterminer les conditions dans lesquelles elle a pu embarquer sans que les boulettes ne soient détectées, mais aussi pour identifier et juger les commanditaires.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.