Donald Trump s’oppose à Poutine sur le dossier de la Crimée

Partages

Et de deux! Après les points de vue opposés sur le dossier iranien, voici un nouveau dossier sur lequel, les deux hommes forts des USA et de la Russie ne vont pas s’entendre.

Pour rappel, il y a quelques jours la Russie avait affiché son opposition à considérer l’Iran comme le «premier des Etats terroristes», qualificatif utilisé par l’administration Trump.

Après la démission de Michael Flynn, conseiller de Donald Trump accusé d’avoir caché des échanges avec l’ambassadeur russe, le président américain a dû clarifier sa position sur certains sujets. C’est le porte-parole de la Maison blanche, Sean Spicer qui s’y est collé.

«Le président Trump a bien précisé qu’il attendait que le gouvernement russe désamorce la violence en Ukraine et rende la Crimée» a déclaré M. Spicer tout en rappelant que le président Trump «souhaite s’entendre avec la Russie»

Une position que rejette bien évidemment la Russie, pour qui, la Crimée, de par ses habitants, et de manière totalement démocratique, a décidé librement de rejoindre la Russie en 2014.

La nouvelle administration américaine a cependant affirmé que les sanctions contre la Russie appliquées par Barack Obama concernant la Crimée, resteront effectives tant que Moscou ne rendrait pas la Crimée à l’Ukraine.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.