USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Mohammed Ali

Aux USA le décret du nouveau président Donald Trump sur l’immigration ne cesse de faire des victimes. Après les citoyens des pays visés, il y avait eu un cas au Canada d’une binationale musulmane.

Cette dernière avait été refoulée à la frontière des USA bien qu’elle ne faisait pas citoyenne d’un des pays concernés et qu’elle n’avait aucun délit (lire ici). Pour rappel, cette dernière avait l’habitude de se rendre aux Etats-Unis pour faire des achats.

Mais cette fois-ci, c’est un autre cas assez spécial qui a été relayé par les médias américains. En effet, un des fils du célèbre boxeur Mohammed Ali, dénommé Mohamed Ali Jr (Junior) a été bloqué à l’aéroport pendant des heures à cause de… son nom.

Conséquence du décret anti-musulman?

De retour de Jamaïque avec sa mère, Khalilah Camacho-Ali, une ex-femme du boxeur ils ont eu la désagréable surprise de se faire retenir à l’aéroport pour un interrogatoire en règle. Sa mère a pu être relâchée parce qu’elle avait une photo d’elle avec son ex-mari dans ses affaires. Pour le fils, cela n’a pas été aussi simple:  “Pourquoi ce nom? êtes-vous musulman? ” sont entre autres les questions à lui posées.

L’interrogatoire a duré en tout deux heures de temps. L’affaire a révolté la famille d’autant plus que les deux retenus sont de nationalité américaine. Pour la famille Ali, aucun doute, cet interrogatoire est la conséquence du décret de Donald Trump.

Une autre controverse donc vient se rajouter au décret du président Donald Trump sur l’immigration. Bloqué par la justice, le président avait promis en signer un autre assez rapidement.

Articles similaires:

2 Commentaires

  1. Je déplore beaucoup le manque d’union des musulmans dans le monde contre un anti musulmans déclare. Ils ont peur de la vérité. Que les pays musulmans retirent leurs fonds souverains on verra lesquels ont fait l’amérique ojdhui.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.