Zimbabwe : Le pasteur Mawarire pourrait affronter Mugabe à la présidentielle

Jesse B. Awalt/Released

Pasteur-Président de la République, Evan Mawarire pourrait bien l’être au Zimbabwe.

L’homme d’église devenue icône de la contestation du régime Mugabe a révélé son ambition de briguer la magistrature suprême de son pays  à l’élection présidentielle de 2018. C’est à sortie du tribunal où il répondait aux accusations de sabotage et d’incitation à la violence,  l’icône de la contestation populaire zimbabwéenne a déclaré à la presse qu’il ne rechignerait pas à défier le Président Mugabe à la prochaine présidentielle.

« S’il faut que je me présente aux élections, je voudrais vraiment le faire » a-t-il lancé avant d’ajouter qu’il va murir l’idée.

Evan Mawarire qui comparaîtra encore le 16 mars, est passé de l’ombre à la lumière avec son mouvement du drapeau qui enregistre une forte adhésion populaire dans  le pays et sur les réseaux sociaux.

Il incarne désormais la contestation du régime en place mais aussi une nouvelle génération d’opposant politique au nonagénaire Président Robert Mugabe.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.