Ambiance de ‘‘bagarre’’ entre juges de la CPI autour du cas Laurent Gbagbo

Partages

Pour une surprise, celle-là en est une ! Les juges de la Cour Pénale Internationale (CPI) chargés du procès Gbagbo sont à couteaux tirés, sur le cas Gbagbo.

Pour la première fois depuis le début effectif du procès de Laurent Gbagbo, l’unanimité, dernier gage d’un semblant de bon sens, vient de voler en éclat. Certes, les juges viennent de rejeter, pour la onzième fois, la demande de mise en liberté provisoire formulée par Gbagbo et ses avocats. Sauf que, cette fois-ci, à la différence des décisions précédentes, il n’y a pas eu d’unanimité. La muraille est lézardée…

Un juge entre en dissidence contre ses collègues

Un coup de tonnerre vient de retentir dans le ciel de la prison de Scheveningen, aux Pays-Bas, où le leader naturel du Front populaire ivoirien (Fpi), Laurent Gbagbo, est maintenu dans les liens de la détention depuis plus de cinq années. Au sein de la chambre des juges du procès de Gbagbo, une voix et pas des moindres vient de rentrer en ‘‘dissidence’’, celle du président de la Chambre, Cuno Tarfusser.

Ce dernier pense que ‘tout milite pour une mise en liberté, sous condition’’, de l’ancien chef d’Etat Laurent Gbagbo. Au sein de la Chambre, l’argumentaire produit par les contradicteurs du juge Cuno Tarfusser peut faire sourire. Les juges Geoffrey Henderson et Olga Herrera Carbuccia ont en effet fait valoir que Laurent Gbagbo pourrait profiter d’une éventuelle mise en liberté pour s’enfuir.

Les partisans de l’ancien chef d’Etat apprécieront cette boutade qui méprise manifestement le respect et l’honneur dus à une personnalité du rang de Laurent Gbagbo. Pour autant, le président Tarfusser n’en démord pas. Ce juge-dissident qui trouve la plaidoirie de ses pairs « étonnante » sur le fond et « radicale » sur la forme, a fait observer, comme le veut le principe le plus élémentaire en la matière, que Laurent Gbagbo est jusqu’ici présumé innocent. Mieux, le président Tarfusser a rappelé que les textes de la Cour (comme dans de nombreux pays au demeurant), indiquent qu’un accusé doit être jugé dans ‘‘un délai raisonnable’’. Pour ce juge qui note que Gbagbo a déjà passé plus de cinq ans en prison, il y a comme une limite qui ‘‘a été atteinte’’.

Ils sont trois juges dans la Chambre. L’un des trois, qui plus est le président, a visiblement retrouvé des éclairs de lucidité. Une chose est certaine, avec ce nouveau rebondissement, avec cette fin de l’unanimité ou plus exactement de l’unanimisme qui prévalait jusque-là au sein de la Chambre des juges de Gbagbo à la Haye, ce procès pour le moins rocambolesque est parti pour connaître de nouveaux revirements…

Articles similaires:

34 Commentaires

  1. Le plus malheureux et plus triste c’est l’Afrique qui vend et livre ses enfants à ses bourreaux de toujours. Quelle honte, no dirigeants qui ne pensent qu’à leur ventre.

    La vérité n’est que le procès tout entier est un non lieu, car les vrais criminels sont au pouvoir en CI.

  2. la cpi doit avoir le courage de liberer laurent gbagbo a fin de sauver sa credibilite.la crise ivoirienne faisant partie de l’âge d’or de la france afrique sous l’ere chiraco sarkozienne;gbagbo est un victime.

  3. Même les témoins de l’accusation ne sont pas à la hauteur et de surcroît certains témoins apprécient bien le président Gbagbo: homme de paix, homme de bon cœur etc etc.Donc Quoi d’anormal encore.

  4. LG :”Le temps est l’autre nom de Dieu ”
    5ans de prison pour un présumé coupable, c’est trop. Vous allez le dédommager. Ces juges qui croient que Gbagbo va fuir le connaissent-ils?

  5. Que la liberation de Gbagbo soit chose effective, reelle, et cela vite.Que l’occident aie honte surtout le cas du president KADAFFI. A ce jour comment le chien de Sarkozi. trouve le pays? .la Libye est dechiree par une guerre sans fin et qui ne dit pas son nom . que l’occident corrige sa copie . et surtout la liberation du president GBAGBO .

  6. Président GBAGBO,si vous aimez Dieu ne perdre pas confiance car Il est le seul qui fait tout à ceux qui l’aiment. Vous sortirez vainqueur par le Saint nom de notre Seigneur Jésus Christ.

  7. Africain levons nous comme un seul Homme et combattons pour la liberté de nos petits enfants. les grandes puissances soit en disant ne veulent pas notre développement au contraire nous enfoncer notamment la France.Nos chefs d’État africains sont voilés avec leur club de franc-maçon.Que Dieu vienne à notre aide.

    • Amine,c’est pitoyable, les occidentaux ont torturé nos grands parents dans l’esclavage et dans les travaux forcés, et dans notre temps nos frères qui disent qu’ils sont des intellectuels sont des traîtres les domestiques des occidentaux qui aide les occidentaux a voler nos richesses ils n’ont pas pitié de leurs peuple qui sont dans la misères , nos présidents qui sont en réalité des sous-préfets et les domestiques de l’Occident n’ont au qu’une dignité , ces occidentaux malgré les crimes qu’ils commise dans le monde sont mieux que ces sous-préfets parce que ils provoquent les guerres chez nous pour voler les richesses pour mettre leurs peuple dans les bonne conditions , qu’Allah ecrase tout ces traîtres et leurs complices , les vrais patriotes qui ont pitié de leurs peuple sont toujours tué où bien chasser du pouvoir par l’Occident.

  8. Je pense pour ma part qu’il est temps que les africains sachent en toute humilité raison gardée, et cessent de se victimiser.Car, je pleure pour l’Afrique.Il ne sert à rien de défendre un intérêt quelconque contre quelqu’un qui visiblement est plus fort que soit. La France veut avoir une emprise totale sur La Cote d’ivoire qui n’est la propriété individuelle de Laurent GBAGBO. Il aurait dû laisser intelligemment les choses se faire et rien ne lui serait arrivé aujourd’hui.

    • Gbagbo ne lutte pas pour sa propre personne s’il te plait…Maintenant essaie un tout petit peu de ramener le cas Gbagbo à ta propre maisonnée. Quoique la Côtîe d’Ivoire ne soit pas sa propriété. En fin où mets tu la dignité de l’Africain?)

  9. Je pense pour ma part qu’il est temps que les africains sachent en toute humilité raison gardée, et cessent de se victimiser.Car, je pleure pour l’Afrique.Il ne sert à rien de défendre un intérêt quelconque contre quelqu’un qui visiblement est plus fort que soit. La France veut avoir une emprise totale sur La Cote d’ivoire qui n’est la propriété individuelle de Laurent GBAGBO. Il aurait dû laisser intelligemment les choses se faire et rien ne lui serait arrivé. aujourd’hui.

  10. Ces magistrats de la CPI font honte à notre continent. La Présidente elle-même devrait être poursuivie depuis où elle déssionnée du fait de présentation des fausses preuves. Comment deux personnes peuvent bagarrer, on arrête une seule personne et se mettre à le juger. Les arguments du Président et le jeune Blé suffisent pour leur libérer.En réalité, la France doit comprendre que nous ne sommes plus dans les années 60 où tout était accepté sans réflexion. Aujourd’hui nous voulons qu’on asseye, qu’on se regarde dans les yeux et que tout soit mise à jours. Et que ceux qui ont versé le sang des valeureux africains et de sur quoi les dirigeants démocratiquement élus dans leur pays respectifs, soient poursuivis et que réparation soit faite

  11. Il est inadmisible qu’on le detien sans jugé parceque ce dossier est vide.donc le pouvoir de cote divoir que maniguane tout ça.mais un jour le fils sera livre.Dieu est grand

  12. L’instrumentalisation du droit par la Cpi dessert la cause d’une justice au service de la pacification du monde pr une justice au service des puissances pr légitimer leurs volontés sur de “petits” états. Combien les États-Unis ont tué en Afghanistan, combien la France en Libye, combien l’Angleterre en Irak,… Ils ne seront jms poursuivis. Gbagbo est l’otage de la France, sa présence en prison n’est pas un problème de droit,mais d’intérêts français en Côte d’Ivoire.

  13. Que ces deux autres juges ouvrent la bouche de temps en temps lors du procès, cela les aidera à comprendre beaucoup de choses. Car comme on le dit, on ne laisse pas la connaissance venir, mais on participe à sa connaissance, et c’est très élémentaire.S’asseoir toute une journée bouche fermée comparé à certains élèves dans certaines classes, imaginez le résultat de fin d’année. Si le ridicule tuait…

  14. A ecouter les arguments farfelus des deux autres juges, cela signifie qu’ils ne comprennent rien de tout ce qui se déroule dans vé procès, et n’ont jamais pris la peine de faire des recherches sur la vie de Laurent Gbagbo, qui n’a jamais fui l’adversité malgré que sa vie a été toujours menacée. Ils ne comprennent encore rien de tout se qui se dit dans le procès, oubien, ils sont tout simplement en mission commandée. Qu’ils le veuillent ou non, la veriteyest divine, et Laurent Gbagbo sera libéré avec leurs propres bouches, car le temps de Dieu est le meilleur et il n’est peut-être pas encore arrivé. Sinon nous n’avons pas affaire à eux.

  15. C est la France de Sarkozy qui a voulu le président Laurent gbagbo soit a la cpi,et Alassane watarra soro guiaume les assassin de la civ

  16. Il n’y a pas de nouveau dans cette affaire. Toujours est il que les juges refusent de le libérer sous condition. Ils vont le détenir pendant au moins 15 ans le temps que les ouattara et Sarkozy finissent de pomper la richesse des ivoiriens. Et moi j’accuse les vrais ivoiriens de voir Dr faire voler leur liberté leur argent et leur dignité.

  17. Les USA et l’OtAN ont commis et continuent de commettre de crimes d’aggression qui ont fait de milliers et milliers de victimes innocentes, allant jusqu’à l’assassinat sauvage et inhumain des présidents legitimes des nations souveraines et independantes. Ou en est l’enquete? Ça se poursuit! Ça va se poursuivre jusqu’à la fin du monde.

  18. JE NE SUIS PAS IVOIRIEN MAIS JE TROUVE ABUSIF LA DETENTION DE GBAGBO. DU GRAND N’IMPORTE QUOI. JAMAIS IL NE FUYERA. LES VRAIS HOMMES NE FUIENT JAMAIS LA JUSTICE ILS L’AFFRONTENT LIBERER GBAGBO ET OUATARA SARKO BUSH PRENDRONT SA PLACE

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.