États-Unis: Un sommet annulé parce qu’aucun des 60 entrepreneurs africains invités n’a eu de visa

Le sommet se tient depuis 2013 aux Etats-Unis. Il est baptisé ‘‘African Global Economic and development Summit’’, il dure trois jours et est organisé par l’université de Californie du Sud.

La rencontre de cette année devait porter sur les énergies propres pour lutter contre les changements climatiques. Soixante (60) entrepreneurs ou acteurs des réseaux d’affaires africains étaient attendus (Ghanéens, Sud-africains, Angolais, etc…) Aucun n’a eu le visa d’entrée aux Etats-Unis, soit 100% de refus. Cette rencontre entre hommes d’affaires africains et américains a de ce fait perdu sa raison d’être ; et a été purement et simplement annulée.

Les africains dans le collimateur de Donald Trump ?

« Vous savez, on considère que l’Afrique est la dernière grande terre de conquête avec son 1,1 milliard de consommateurs. C’est un marché énorme pour l’Amérique, et donc cette histoire va vraiment détruire des liens que nous avons créés et faire louper aux américains d’énormes opportunités d’affaires. », se désole Mary Flowers, la directrice du sommet.

La politique d’immigration de la nouvelle administration à la Maison Blanche en serait-elle la cause ? Aucune autorité américaine n’a donné aucune explication à ce refus en bloc d’octroi de visa. Ceux qui pensaient que les initiatives anti-immigration de Donald Trump visent essentiellement certains pays majoritairement musulmans, ceux-là doivent revoir leurs jugements. La discrimination de l’administration Trump ne s’exerce pas seulement à l’égard des musulmans. Les africains l’apprennent chaque jour à leur dépens. Et cette nouvelle affaire ne devrait pas surprendre plus que cela, le nouveau président américain n’ayant véritablement jamais caché qu’il n’est pas un amoureux transi de l’Afrique et des africains.

Qu’on se le tienne pour dit : le monde a cessé d’être ce qu’il était depuis que Donald Trump a pris les rênes de la Maison Blanche. Plus tôt les africains en prendront conscience, mieux cela vaudra pour l’Afrique !

Articles similaires:

5 Commentaires

  1. “Qu’on se le tienne pour dit : le monde a cessé d’être ce qu’il était depuis que Donald Trump a pris les rênes de la Maison Blanche. Plus tôt les africains en prendront conscience, mieux cela vaudra pour l’Afrique ! ” C’est bien dit. Moi je suis pour la réciprocité sauf que les Etats africains partent toujours en bataille en mode désorganisé et dispersé. En principe c’est la loi du Talion qui s’applique en de pareille circonstance. On ne délivre plus aucun visa pour les américains sur le continent africain et on ne vend plus rien à on achète plus rien. Mais hélas c’est impossible! Un vrai malade à la tête des Etats-Unis. Qu’attend t il pour construire un mur tout autour des USA? Ce type ne terminera jamais son mandat. Il commettra une bourde qui finira par l’emporter. Et ce c.o.n.n.a.r.d veut absolument sa guerre. SPD

  2. Ce mala de Trump peut rester chez lui avec son visa c est tout les entrepeneurs qui son des tero cela nous amène à réfléchir et créons nos proget en Afrique avec nos paires ceux qui veulent le développement de notre continent bastà un malade comme lui.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.