Corée du Nord : les USA parlent d’intervention militaire, la Russie calme le jeu

La tension entre la Corée du Nord, d’une part, et la Corée du Sud, les USA, le Japon d’une autre prend de l’ampleur au fil des semaines.

Alors que Washington a déployé un système antimissile en Corée du Sud pour parer toute attaque du voisin du nord, ce dernier ne semble pas vouloir se laisser intimider. D’essais en essais, la Corée du Nord semble de plus en plus renforcer son arsenal offensif.

Ce qui inquiète les autorités américaines qui y voient un réel danger pour leurs alliés, mais également pour les Etats-Unis mêmes:

«Nous ne voulons bien évidemment pas que les choses en viennent au conflit militaire. S’ils élèvent leur programme d’armements à un niveau de menace qui nécessite pour nous une action, alors, cette option sera sur la table.» a déclaré le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson lors d’une visite à la frontière entre les deux pays.

Ce dernier a signifié que la politique de Barack Obama qui consistait à faire preuve de patience est terminée.

La Russie tempère

De son côté la Russie veut encore croire au dialogue. Pour elle la guerre n’est pas la solution. Pour rappel, le pays de Vladimir Poutine s’était alarmé du déploiement de l’antimissile américain en Corée du Sud. Ce système menaçant également les intérêts du pays.

«Notre objectif global est de fournir une solution aux problèmes de la péninsule coréenne par des solutions politiques et diplomatiques pacifiques» a déclaré le ministre russe Igor Morgoulov dans une interview.

Ce dernier a annoncé que la Russie voulait arriver à un compromis pour la paix dans la région.

Articles similaires:

2 Commentaires

  1. Les amercains sont les pires creatures que l’humanité ait connue. Ils ne cherchent jamais des amis mais d’ennemis.Pour eux,la solution à tous problèmes passe par des armes et non le dialogue sincère.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.