Côte d’Ivoire: Un ancien ministre de Laurent Gbagbo perturbe le sommeil du gouvernement et de la CPI

Il est membre fondateur du FPI de Simone et Laurent Gbagbo. Il a été ministre (des Affaires Etrangères, 2000-2002) du premier gouvernement du Président Gbagbo. Aujourd’hui encore, Aboudramane Sangaré, puisque c’est de lui qu’il s’agit, se présente comme un fidèle parmi les plus fidèles partisans de Gbagbo.

Et la passion de cet ancien ministre pour l’ex-président Ivoirien n’a pas pris une ride, comme en témoigne cette récente sortie médiatique au cours de laquelle il remet Pascal Affi N’guessan à sa place, adresse quelques claques au régime en place, tance la CPI (Cour Pénale Internationale) et met ce tribunal ‘‘partial et sélectif’’ en face de ses responsabilités. Pour Aboudramane Sangaré par exemple, ‘‘Le Procès de Laurent Gbagbo c’est l’honneur perdu de la CPI’’.

Morceaux choisis d’une prise de parole qui va déranger ceux qui n’ont pas la conscience tranquille à la CPI et perturber sérieusement le sommeil de certains à Abidjan…

Condition pour la réconciliation en Côte d’Ivoire : libérer Gbagbo ?

Six ans déjà que l’ancien président Laurent Gbagbo est dans les liens de la détention à la CPI. Et ce n’est qu’en janvier 2016 que son procès a véritablement commencé. Un début de procès qui a permis à l’opinion publique internationale de revoir à l’œuvre Laurent Gbagbo, toujours aussi courageux, toujours aussi combatif, toujours autant passionné de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. Bref, ce Laurent Gbagbo qui a toujours su se reprendre chaque fois que tous pensaient que tout est fini pour lui ; ce Laurent Gbagbo qui ‘‘ne mourra jamais politiquement’’, analyse son tout premier ministre des Affaires Etrangères. Quand il jette un regard sur cette CPI et ses pratiques, Aboudramane Sangaré (AS) en vient à la conclusion que la Cpi est ‘‘Une arme diplomatique au service des grandes puissances…’’

Il ajoute que l’agenda de la CPI sur le cas Gbagbo a été conçu ‘‘pour permettre à leur champion de gouverner en toute impunité.’’ Quid de la réconciliation en Côte D’Ivoire ? La question lui arrache un sourire désabusé. Sa réponse est sans appel : ‘‘Laurent Gbagbo est le chainon manquant de la réconciliation en Côte d’Ivoire.’’ Pour AS comme pour de nombreux autres partisans restés fidèles à l’ancien président, tout retour à la normale en Côte d’Ivoire est subordonné à la libération du président du FPI Laurent Gbagbo et de son lieutenant Charles Blé Goudé.

Affi N’guessan et la CPI en prennent pour leur grade

Quand AS évoque le FPI et qu’on lui fait observer que le parti est actuellement dirigé par leur camarade Pascal Affi N’guessan, il en rit, cette fois de bon cœur. Pour AS, ‘‘Affi N’guessan dirige le FPI du pouvoir Ouattara’’, parce que, explique-t-il, ‘‘Le FPI, celui du peuple, a toujours pour président Laurent Gbagbo.’’ Pêle-mêle sur la crise post-électorale qui a secoué la Côte d’Ivoire et fait plus de trois mille morts, AS se désole de ce qu’il y ait eu par la suite ‘‘une partie prenante de la crise qui se pavane en Côte d’ivoire pendant qu’une seule partie est jugée à la CPI’’. Une situation qu’il juge avec gravité et arrive à la conclusion que cette justice est partiale et sélective. Avant d’enfoncer le clou : « Le procès de Laurent Gbagbo c’est l’honneur perdu de la CPI. » Fatou Bensouda appréciera. Mais cette sentence, pour sévère qu’elle soit, n’est pas irrémédiable, puisque Abouramane Sangaré ouvre une brèche et tend la main d’une possible repentance et indique même la ligne de conduite : « La Cpi ne peut retrouver sa crédibilité qu’en libérant le président Gbagbo et le ministre Blé Goudé.»

Prendre exemple sur Laurent Gbagbo…

Une fois qu’il a fait le tour de ces quelques questions, l’ancien ministre AS remonte l’histoire, comme pour rappeler à ceux qui auraient la mémoire courte qu’il y a eu des antécédents. Comme pour rappeler qu’il y a eu des situations similaires, quand Laurent Gbagbo était au pouvoir, et qu’il a dû tout accepter, parfois même se rabaisser, et permettre à Konan Bédié et Ouattara de revenir au pays ; toutes ces concessions et bien d’autres, juste pour rendre possible la réconciliation. Et AS s’interroge : « Pourquoi ce qui a été possible pour Bédié et Ouattara ne le serait pas pour Gbagbo ? » Question à qui de droit !

Quand vient le moment de se résumer, Aboudramane Sangaré est bref, précis, concis, sentencieux. Pour lui, concernant le procès de Gbagbo, « Le droit est dit ! » Et maintenant, la suite ? Tout est dit dans sa dernière phrase, mais il se reprend, pour mieux indiquer le chemin de la réconciliation véritable entre tous les enfants de Côte d’Ivoire : « Le droit a été dit…c’est la politique qui doit faire le reste… »

Articles similaires:

44 Commentaires

  1. travaillez chers frères et soeurs à ce que la haine ne puisse plus habiter le coeur de l’ivoirien seul gage d’une côte d’ivoire epanouie. Car une côte d’ivoire fragile ;fragilise l’afrique de l’Ouest.
    merci de vous contenir pour ne pas réveiller les vieux démons .
    QUE DIEU VOUS BENISSE.

  2. Quand on attend certain parler,on vois encore les germes de de la guerre et la haine ce profiter faite très attention, et que Dieu vous bénisse.

  3. Nous implorons la grace de dieu car ce qui se passe actuellement est du jamais vue,les freres l’afrique sera libre et les coupables seront chaties,croyons seulement ce n’est que le debut de leur folie

  4. Vous penser peut être que votre gbagbo la c’est le plus intelligent de la vote d’ivoire je suis desole. L’Afrique à besoin d’avancer sangare tu critique les blancs et c’est chez eux encore que tu vas te faire attendre que vous voulez ou pas la côte d’ivoire sans vous avances des ignorants que vous êtes.

    • Kemsty, nous n’avons pas cette prétention de prendre Laurent GBAGBO pour le nombril du Monde ! Nous voulons juste qu’on nous le rende afin que nous puissions passer à autre chose ! C’est purement de la crapulerie que de faire défiler à la barre, des co-auteurs comme témoins à charges. C’est du bandistisme que de présenter comme preuves d’accusation contre Laurent GBAGBO, des images du Kenya, des ordonnances antidatées, des documents falsifiés avec de fausses signatures, en clair de faire du faux et usage de faux, juste pour incriminer un innocent ! Enfin, quoi qu’on dise toute modestie mise à part, Laurent GBAGBO est icône, un maillon essentiel de la réconciliation et d’une paix durable en Côte d’Ivoire !!! Quoi qu’il en soit IL REVIENDRA DE FAÇON TRIOMPHALE dans son pays avec son Ministre. C’est juste pour ça que SANGARÉ s’adresse à ceux qui le detiennent en otage, c’est-à-dire, les blancs dont vous parlez pour exiger sa libération. Quoi de plus normal ! Pour le reste, c’est un autre débat parce que nous ne sommes pas des anti-blancs. Nous sommes tous des êtres humains. Nous exigeons respect et considération. Point barre.

      • Félicitation Colombe Mandjira j’étais sur le point de répondre,moi toubab, mais votre réponse et pure et claire comme de l’eau de roche, ce monsieur n’est surement pas Ivoirien, moi non plus, mais le mien est IVOIRIEN, c’est sans haine et sans peur que je prend mon clavier pour vous dire MERCI. Monsieur le Président Laurent GBAGBO ne sera plus très longtemps a la CPI

    • Tu n’as compris lire bien il n’a pas dit que gbagbo est le plus intelligent
      Il parle de réconciliation et de justice inter qui se rediculiser c’est tout

  5. CHASSE DE LA BCEAO LAURENT A FAIT BATTRE LA MONNAIE IVOIRIENNE VOILA LE VRAI PROBLEME ALORS LA FRANCE A DECIDER DE LABATTRE ET COMME TOUJOURS EN AFRIQUE IL FAUT UN TRAITE DE SERVICE POUR CETTE BASSE OEUVRE LIBERER LAURENT

  6. Il ne sera pas facil ä un bourgeoie de mener une lutte radicale ….
    Si Pr Gbagbo est combattu par les colons , UE(union europeenne) c’est par ce qu’il se sacrifier pour le triomphe de la verité.
    Or les bourgeon preferent les luxe: jolies femmes ,belle voiture , premiere classe dans les avions avec des valise plaines d’argents corrompus
    Mais soyons le combat de Pr Gbagbo n’est combat de parti mais combat des africains fiers ….
    Tot ou tard “Ablodéé~Gbadjaa”( independance totale)

  7. Laissez afi lutter pour son ventre. Quand le singe veut mourrir, il trouve qu’il fait trop chaud dans la forêt… DIEU GARDE LA CÔTE D’IVOIRE.

  8. C’est dommage pour le rdr, svp! car depuis leur prise de pouvoir orchestrer depuis 2002 fini par un coup d’etat en 2011, ils font une gouvernance de placage comme Un tas de déchet d’un boeuf, le dessus bien sec mais très pourrir en dessous… 01/20. Le vase est plein et l’eau a commence à couller… Vraiment dommage!!! 😧

  9. Le pouvoir ne doit pas choisir son opposition comme on le voit en côte d’ivoire.le congrès à élu son président et M. Affi doit se soumettre à la nouvelle instance du FPI. Tous les ivoiriens doivent opter pour la paix et la réconciliation. Et la libération de Gbagbo ,de Blé goudé et de tous les détenus politiques.

  10. Je ne comprends pas..pourquoi tant de ‘justice partiale et partisane’..à moins de me tromper,l’on ne se bat pas seul..si Gbagbo et ses paires sont en prison,et leurs adversaires, où sont ils?? Sont ils ‘intouchables’?pourquoi ? La division se crée chaque jour dans les coeurs..est ce bon pour le futur ivoirien ? Je crains de violentes représailles les incarcérations sélectives continues..que l’Éternel Dieu aide ce magnifique pays qu’est le mnotre.

  11. C’est vraiment malheureux et dommage de la part du fameux Sangaré qui pour gesticuler se presente dans la presse occidentale pour parler du president AFFI. Pour sa gouverne il ya un seul FPI celui de Gbagbo avec Affi le premier responsable.

    • Tu ferais mieux de dire à cette bêtise d’ado de démissionner de la présidence du rdr avant de la remmener car le FPI est un parti bien structuré,qui ne tripatouille pas la constitution, parti d’intellectuels et qui respecte la vie humaine

    • Toi tu es dioula donc actuellement tu a ta part du gâteau donc tu te fou des autres comme tes parents et leurs cousins burkinabé. Mis un jour Dieu vas vous faire payer vos crimes. Soit en sûr. Pour être président vous avez tué depuis la mort d’houphouet jusqu’à ce jour vous continué de tué. Mais le jour vien ou Dieu dira “assez” et vous en payerai le prix.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.