Gambie : pas d’immunité pour Yahya Jammeh selon la CEDEAO

En Gambie, Yahya Jammeh a quitté le pays depuis quelques semaines, mais on ne cesse de parler de lui.

Dans une interview à RFI, le président de la Commission de la Cedeao, Marcel de Souza est revenu sur les dernières rumeurs concernant l’ancien président gambien. Yahya Jammeh beneficie-t-il d’une immunité négociée avec la CEDEAO et l’ONU?

Non répond M. De Souza: On n’a rien signé. Et on ne signera pas, dans la mesure où c’est seul le Parlement, c’est-à-dire l’Assemblée gambienne, qui peut accorder des amnisties, faire voter des lois, etc.

L’ancien président,  toujours selon le président de la commission de la CEDEAO, peut être donc poursuivi si certaines preuves sont réunies contre lui.  Toutefois, il affirme que dans un effort de réconciliation nationale,  il peut y avoir des concessions pour éviter une chasse aux sorcières.

Toutefois il convient de rappeler que même si il ya une poursuite, rien n’indique que Yahya Jammeh va se présenter devant les juges. Il faudrait d’abord que son pays d’accueil, la Guinée équatoriale accepte de l’extrader.

Articles similaires:

7 Commentaires

  1. La CEDEAO doit être uniforme. Non à la CEDEAO en fonction du pays.

  2. La CEDEAO doit être uniforme partout. Non à la CEDEAO en fonction du pays.

  3. Nous voulons savoir, pourquoi la CEDEAO,et en occurrence Marcel de Souza s’acharnent-ils contre Jammeh? Pourquoi? Le Togo n’est-il pas membre de la CEDEAO? Face à la dure souffrance que connait le peuple togolais, une souffrance que ses dirigeants lui infligent,depuis tous ces temps, que fait la dite et fameuse CEDEAO,pour que cessent ces souffrances?
    Jusqu’à un passé ressent,c’est le peuple burkinabè, qui ,dans un hélant collectif,et par une révolution décidée,est parvenu a se libérer de la dictat et de l’oppression de son tirant président, Blaise COMPAORE.Comme Jammeh, ce chien vit aussi en exil. Mais pourquoi,lui n’est pas inquiété? Pourquoi Compaoré ne connait-il pas des mêmes acharnement que Jammeh? Compaoré est-il moins criminel que Jammeh? Pourquoi le peuple burkinabè ne devrait-il pas bénéficier de la même attention que celle que bénéficie le peuple gambien de la part de la CEDEAO?
    Jammeh a été le président qu’il fallait pour la Gambie. Il a dirigé la Gambie comme il le pouvait. Aujourd’hui, il est traité de criminel , de dictateur, d’assassin et tout.
    En cette matière quelle leçon, Marcel de Souza veut-il nous donner? La mort de madame Agbossou SOHOUDJI, la disparition misterieuse de DANGNIVO pour citer ces deux sont encore présents dans la mémoire collective du peupe béninois. Il était au gouvernement pendant que ces faits macabres ce sont produits. Attends-toi aussi de répondre de ça. Tu en est aussi comptable.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.