Après Idriss Déby, Roch Kabore du Burkina pour la fin du Franc Cfa

C’est une nouvelle qui devrait ravir les activistes qui luttent pour la fin du Franc Cfa, cette monnaie utilisée par un bon nombre de pays africains.

Il y a d’abord eu de nombreuses manifestations initiées par des activistes dont Kemi Seba et auxquelles ont participé un certain nombre d’acteurs politiques, économiques et même des personnalités médiatiques comme Claudy Siar.

Il y a quelques mois, le president Idriss Déby manifestait son accord pour un changement du Franc CFA. Mais désormais, il a un nouvel allié : le président du Burkina Faso s’est aussi exprimé en faveur du changement selon des propos rapportés par l’agence d’information du Burkina :

C’est un gros défi lancé aux présidents de réfléchir pour qu’ensemble nous puissions avoir une monnaie. Cela nous permettra de réaffirmer notre indépendance, d’avoir une politique monétaire propre à nous et non pas attelée à une autre monnaie telle que l’Euro” a lancé le président Burkinabè lors d’un forum au Maroc.

Pour rappel, le Franc Cfa est critiqué parce qu’il est fabriqué et géré en partie par la France, ce qui, pour les activistes et économistes ne garantit pas une liberté financière pour les pays concernés.

Toutefois, le président Kabore affirme qu’il ne sait si cela pourra se faire dans les délais prévus par la CEDEAO.

Articles similaires:

14 Commentaires

  1. Je suis burkinabé et mon président vient de montrer qu’il est un digne fils du pays des hommes intègres.Chers camarades africains,et surtout chers dirigeants africains levons nous pour mettre fin à cette monnaie diabolique.Que La France Soit Maudit!!!

  2. Cette abolition du fcfa ne se fera pas par un seul chef d’etat africain tel à été le cas de l’ancien president du togo sylvanus olympio dans les année 63 debout l’afrique,main dans la main et détournons leurs yeux sur notre continent

  3. merci pour ce bon regard de deux présidents car ils sont des sadiques ces Français et détiennent le pouvoir de la division juste parce-que l’union africaine pouvait leurs causer le pire donc prenons conscience et écrouler le mythe de l’invaincibilite de l’homme blanc trop c’est trop merci à tous ceux qui ont eu l’idée

  4. BONNE NOUVELLE ILS SONT DEJA DEUX IL MANQUE LE GABONNAIS,LE SENEGALAIS,LE CAMEROUNAIS, L’IVOIRIEN CELA LA, LE TOGOLAIS, LE NIGERIEN LE BENINOIS ET LES AUTRES… QU’ATTENDENT ILS POUR SE RALIER A CETTE CAUSE ON A PLUS A GAGNER QUA PERDRE PAS DE VENDUS ON Y VA TOUS ENSEMBLE POUR LE NON A LA FRANCE CET ETAT VOYOU SPOLUEUR. LA FRANCE FERA TOUT POUR DIVISER ET TORPILLER LA MARCHE VERS LA VRAIE INDEPENDANCE.RESTONS SOUDER.

  5. Une belle réflexion pour monnaie Africaine. Je suis d’avis, nous attendrons la réaction des présidents de la zone Franc.

    • Bien dit presi,j’espère que vous avez pris vos précautions, car quiconque se dresse contre les intérêts français s’expose au interminables crises.surtout en ces temps d’instabilité croissante’ au nord

      • IL FAUT SE METTRE A PLUSIEURS PAS EN ORDRE DISPERSE POUR TERRASSER CES SPOLUEURS DE FRANCAIS IL FAUT TERASSER L’ETAT MONSTRE. SPD

  6. Progressivement le combat contre le frans des colonies gagne le terrain et avec deux soutiens aussi costos montre le pluriel dû nombre qui agissent dans l’ombre

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.