Lutte contre le terrorisme au Burkina: Un dangereux ‘‘fou de dieu’’ mis définitivement hors d’état de nuire

Un « fou de dieu » en moins dans les rangs du groupe terroriste Ansarul Ismal qui sème la terreur dans la région comprise entre le nord du Burkina Faso, le Niger et le Mali.

Les faits se sont produits mercredi dernier, à Petega, un village situé à 25 km de Djibo dans le nord du Burkina Faso. Traqué jusque dans ses derniers retranchements par les forces de sécurité, Harouna Dicko a finalement trouvé la mort dans les collines de Petega, au cours d’une opération qui aura aussi permis de récupérer d’importantes cargaisons d’armes et d’appréhender dix-huit suspects, tous terroristes présumés, présentés comme les hommes de main de Harouna Dicko.

L’information, confirmée par les sources sécuritaires à Ouagadougou, a été saluée par Ibrahim Maiga, un journaliste spécialiste de la région qui estime que “Cela fait quelques éléments nuisibles de moins”.

Le désespoir est quasi-quotidien, mais les signes d’espoir existent

Harouna Dicko, désormais hors d’état de nuire, avait de son vivant revendiqué plusieurs attaques meurtrières sauvages dans le nord du pays des hommes intègres, dans une zone frontalière avec le Mali où les terroristes font régulièrement la pluie et le beau temps. Personne n’a d’ailleurs oublié, pour exemple, l’attaque en décembre dernier contre un détachement d’une unité spéciale, précisément à Nassoumbou (Burkina, à proximité de la frontière avec le Mali), qui avait coûté la vie à 12 soldats et traumatisé tout un pays.

La disparition de Harouna Dicko permettra sans doute aux nombreuses familles de ses victimes de mieux faire leur deuil. Mais cette victoire d’étape, si elle ne peut pas faire oublier que d’autres ‘‘fous dangereux’’ courent toujours dans la région, elle permettra tout au moins de redonner du baume au cœur des soldats engagés dans cette guerre éprouvante contre le terroriste. Et ça, ce n’est pas rien…

Articles similaires:

2 Commentaires

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.