Incroyable mais vrai : Marine Le Pen en visite en Afrique

Partages

On peut le dire, Marine Le Pen a du culot. La candidate à la prochaine présidentielle française, celle-là même qui incarne le mieux le rejet des noirs d’Afrique et des Arabes en France, celle-là même qui a bâti sa carrière, sa popularité et son accession politique sur un discours xénophobe essentiellement contre l’Afrique, Marine Le Pen, sera en Afrique à partir de demain !

L’égérie de la vague Bleu Marine, en tête de toutes les intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle française du 23 avril prochain, sera demain à N’Djamena la capitale Tchadienne officiellement pour une visite aux forces françaises de l’opération Barkhane. Une perspective qui, on devait s’y attendre, n’enchante pas, mais alors pas du tout certains milieux politiques au Tchad.

D’ailleurs, le parti politique l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) l’a clairement fait savoir. Dans un communiqué rendu public le 18 mars, le parti de Saleh Kedzabo a indiqué avec véhémence qu’il ‘‘s’oppose catégoriquement à la visite annoncée de Mme Marine Le Pen, candidate de l’extrême droite raciste et xénophobe à l’élection présidentielle française’’ Cette attitude radicale vis-à-vis de cette blonde cinquantenaire elle aussi très radicale dans ses prises de position sur l’Afrique, s’explique par plusieurs raisons. L’UNDR, par exemple, rappelle, avec amertume : “Mme Le Pen a été la première personnalité française à féliciter Idriss Déby après son coup d’État électoral. Vient-elle au Tchad pour récolter la récompense de ce minable geste?” Pour les opposants au régime en place à N’Djamena, il est donc clair que “Le Tchad ne doit pas montrer une quelconque sympathie pour cette candidature sous le prétexte de visiter la force Barkhane et rencontrer les autorités tchadiennes

Seulement, il faut relativiser un rejet qui est loin, curieusement, d’être généralisé. En effet, les postures électoralistes de Marine Le Pen contre le franc CFA, ses diatribes contre la françafrique (Hollande et sarkozy ont fait de même) et son discours ‘‘La France aux Français’’ qui a donné naissance à son pendant ‘‘l’Afrique aux africains’’, etc., reçoivent un certain écho auprès de certains Africains. Que Marine le Pen se rende aujourd’hui en Afrique pour se donner une stature internationale n’est pas forcément une mauvaise idée pour tous les africains. Paradoxalement !

Articles similaires:

3 Commentaires

  1. ‘‘La France aux Français’’ & ‘‘L’Afrique aux Africains’’. Autrement dit : [les rouges chez eux] & [Les noirs chez eux], et toutes les maisons seront bien gardées sur la base de la loi de Talion. Moi SPD j’adhère à 100%.

    « Que marine Le Pen se rende aujourd’hui en Afrique pour se donner une stature internationale n’est pas forcément une mauvaise idée pour tous les africains. Paradoxalement ! » Oui paradoxalement moi SPD, je suis totalement pour le chacun chez soi. Où se trouve la vraie vie ? C’est chez nous en Afrique. Ce nous fait cruellement défaut, c’est le développement et nous y travaillons de façon égoïste certes en ce moment mais la somme des égoïsmes concoure finalement au bien-être collectif. D’ores et déjà, nous voulons notre indépendance monétaire, financière et économique. Nous ne voulons plus du Franc CFA. On veut mettre en place dans un premier temps une monnaie unique pour les 14 Etats concernés puis à terme, une monnaie unique pour toute l’Afrique. Une seule banque centrale. On veut disposer de notre propre planche à billets, battre notre monnaie pour une indépendance totale vis-à-vis de cette France et on ne veut plus vendre aucune matière première à cette France. Nous acceptons la réciprocité, on commercera avec les autres Etats – Slogan – Le Tout Sauf La France. SPD

  2. Au vu du débat qui a eu lieu hier avec les quatre autres cadors de la politique française, Madame Marine Lepen semble ne pas être prête pour diriger la France. Elle avait une vision superficielle sur des sujets brûlants concernant les Français. A mon humble avis elle ne sera pas le prochain président de la république française. Et ce n’est certainement pas sa visite en Afrique qui va lui donner une stature internationale.Il y a d’autres lieux en Europe et dans le monde pour cela.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.