PARTAGER

C’est une histoire scandaleuse qu’a révélée l’émission de France 2 Cash Investigation ce mardi soir. En effet, enquêtant sur le phénomène de pédophilie en France, Elise Lucet, animatrice de l’émission a révélé lors de l’enquête menée avec des confrères comment l’Eglise catholique française procédait dans certains cas d’accusations de pédophilie.

Prêtres protégés en France, scandales judiciaires, l’administration de l’Eglise catholique dans le pays s’emploie certaines fois à trouver des solutions coûte que coûte aux scandales.

Et l’une des solutions les plus simples dans les cas les plus complexes consiste à envoyer les prêtres accusés loin du pays pour calmer les tensions.

Des prêtres éloignés qui récidivent et sont protégés

Le reportage s’est penché sur le cas d’un prêtre français, dénommé frère Albert qui a dû être éloigné de la France pour étouffer ses affaires. Envoyé en Guinée, le prêtre aurait, d’après les témoignages, récidivé en s’attaquant à des jeunes guinéens.

Lorsque l’affaire fut révélée et confiée aux forces de l’ordre dans le pays, le prêtre fut rapatrié en catastrophe en France, échappant ainsi aux sanctions judiciaires en Guinée.

Un scandale qui en cache bien d’autres, toujours d’après l’enquête de l’émission de France 2. Des faits similaires ont été rapportés au Cameroun, où un archevêque camerounais a dû renvoyer des prêtres français accusés de pédophilie.

Voir l’émission de France 2 sur la pédophilie et l’Eglise Catholique (cliquez ici)

Une attitude qui devrait pousser les autorités compétentes africaines à faire des enquêtes sur ces mystérieux parachutages pour éviter ainsi que des enfants africains subissent le même sort que les anciennes victimes des prêtres accusés de pédophilie.

PARTAGER

10 Commentaires

  1. Franc CFA : Hollande se dit ouvert aux propositions des pays africains
    « “En prévision de la réunion des Ministres de la zone franc CFA qui se tiendra en avril à Abidjan, François HOLLANDE a réaffirmé son ouverture à toutes les propositions que les Etats membres de la zone pourraient formuler à cette occasion (…)” Et le président français d’insister : cette monnaie appartient aux pays de la zone. Avis que ne semble définitivement pas partager les détracteurs du Franc CFA. »
    D’abord pour commencer une précision de taille : nous ne sommes pas des détracteurs mais des opposants voire des pourfendeurs de la monnaie coloniale. Nous voulons :
    1 – Redonner généreusement à la France ce qu’elle nous a donné pour continuer à mieux nous exploiter et sans vergogne : le Franc des Colonies Françaises d’Afrique. Déjà la dénomination est abjecte pour des pays soi-disant indépendants depuis plus de 50 ans.
    2 – Il n’existe aucune souveraineté sans politique monétaire et sans politique budgétaire. Tout le monde le sait.
    3 – La politique monétaire, donc battre sa propre monnaie est une arme redoutable au service de la croissance et du développement. Et ces zones du continent africain utilisateurs des FRANCS CFA, CFP, CFAC sont allègrement démunis de cette prérogative.
    4 – Combien de nos dirigeants ont été assassinés ou renversés ou emprisonnés ou isolés par la France en raison de leur projet d’avoir leur propre planche à billets. Des noms ! Olympio, Sékou Touré, Gbagbo, Sankara, Modiba, Kadhafi … Si ce n’est pas l’argent, c’est le pétrole, Nos Ressources !
    5 – Nous ne voulons plus que la France nous expédie la masse monétaire qui doit être en circulation dans nos Etats c’est-à-dire des expédients. C’est un jeu de dupe. Elle envoie juste le minimum pour nous maintenir en situation de dépendance. Depuis quand le maître libère l’esclave ? Il appartient à l’esclave économique, financier et monétaire de s’affranchir de ce maître.
    6 – Nous ne voulons plus le monopole honteux que vous exercez sur nos ressources. Les contrats bidons qui stipulent que toute matière première doit être proposée prioritairement à la France et c’est quand la France n’en veut pas, que nous pouvons vendre ailleurs. Pour les sceptiques : l’exemple de l’uranium du Niger et le pétrole du Gabon.
    7 – Nous ne rembourserons aucune dette, tout doit être effacée. De qui se fout-on ? Qui doit de l’argent à qui ? Je connais le principe de comment la France prête aux états africains leur propre argent. Comme ce qui se pratique dans le secteur de la grande distribution. Par ailleurs où sont passés nos milliards d’intérêts ? Et les 500 millions de dollars par an sur la communication téléphonique pendant 40 ans ? Et les 60% que vous nous avez volés sur nos exportations de matières premières depuis 70 ans dans la zone CFA, CFP, CFC, Haïti. En l’état de mes recherches plus de 10 mille milliards d’euros spoliés par la France mêmes les Etats tels l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, la Russie … sont outrés. J’en passe et j’en laisse. Notre OR Méssié !
    8 – François Hollande et Alassane Ouattara, ne torpillez pas le processus de notre vraie indépendance. Attention aux présidents africains, ne tomber pas dans le piège du ‘’diviser pour mieux régner’’. Il est hors de question que chaque pays batte sa monnaie. On veut une monnaie unique en lieu et place de ce qui convient d’appeler désormais le feu CFA.
    9 – Reprenons entièrement le projet de Kadhafi et c’est cela que nous voulons faire et rien d’autre : le FMA, le Gold Standard exchange, UEA …. Les présidents des Etats africains pour une fois, soyez courageux, soyez unis dans l’adversité [la France n’a pas des amis, elle n’a que des intérêts]. Vous avez ‘’laissé’’ assassiner Kadhafi par lâcheté alors que vous avez tous mangé dans sa main. Honorer au moins sa mémoire en mettant ses projets en place.
    10 – Le principe est simple : SPOLIEUR-PAYEUR. Pour les sceptiques allez sur You Tube et taper le franc CFA, ensuite taper les vraies raisons de l’assassinat de Kadhafi. Quittons ensemble ce CPI, un costard taillé sur mesure pour les africains, alors qu’en principe, ce sont les Nicholas Sarkozy, Georges Bush, Bernard Henri Levy … qui devraient y être. Honte à la France d’avoir mis en place pour les Etats francophones ce que les Nazis vous ont fait sur votre propre monnaie autrefois. Décidément les peuples, les Etats qui ont commis les pires ignominies au monde, de ceux-là, nous n’avons pas de leçon à recevoir. [Je fais l’économie de l’esclavage, de la colonisation, du néocolonialisme, des chaires à canon, les expériences chimiques et biochimiques]. Le jour viendra où tous ses comptes devront être soldés. D’abord, développons-nous et ne rien attendre de l’étranger. Quand on sera fort économiquement et militairement la France va devoir rendre gorge. EN DEFINITIVE, NOUS VOULONS UNE MONNAIE UNIQUE, CONVERTIBLE, SANS ARRIMAGE, PLUS DE MONNAIE DE SINGE, POUR LES 14 ETATS (8 DE L’AFRIQUE DE L’OUEST + LES 6 DE L’AFRIQUE CENTRALE) ET UNE SEULE BANQUE CENTRALE SANS AUCUNE INTERVENTION NI AUCUN LIEN AVEC LA FRANCE DANS NOTRE POLITIQUE MONETAIRE, BUDGETAIRE, CONJONCTURELLE : LA MAITRISE DE NOTRE ECONOMIE PUBLIQUE. ON VEUT BATTRE NOTRE PROPRE MONNAIE PAR NOS PROPRES PLANCHES A BILLETS ET EN FINIR AVEC L’ESCLAVAGE ECONOMIQUE MONETAIRE ET FINANCIER. TROP C’EST TROP. PLUS DE BAISERS ITALIENS. SPD

  2. Prenez le temps de tout lire SVP. Et dire que les africains continuent de croire à leur Dieu, à leur Jésus où il a été démontré que c’est du bidon. Ce truc inventé et importé de toute pièce pour nous endormir pour continuer de nous spolier. Nous avons notre propre religion en quoi la leur est la meilleure? Je n’ai pas rencontré beaucoup de natifs issus des pays dits riches aller autant à l’église comme les pauvres africains continuent de le faire. En cela, Karl Marx et Friedrich Engels avaient raison: “la religion n’est que l’opium du peuple. Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c’est exiger son bonheur réel. Exiger qu’il abandonne toute illusion sur son état, c’est exiger qu’il renonce à un état qui a besoin d’illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l’auréole.”
    Karl Marx – 1818-1883 – avec Engels, Critique de “La philosophie du droit” de Hegel, 1844
    “La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur, comme elle est l’esprit des conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple.”Karl Marx – 1818-1883 – avec Engels, Critique de “La philosophie du droit” de Hegel, 1844. En plus ces gens ont eu le toupet de nous enseigner qu’il faut tendre la joue gauche pour recevoir l’autre gifle. Du grand n’importe quoi. Je ne connais aucun français ni aucun Etat des blancs qui ferait ça il t’appliquerai l’ancien testament: œil pour œil, dent pour dent. Quand cela les arrange ces peuples qui ont commis les plus grandes ignominie du monde change tout. Nos ancêtres les Gaulois. Pour conclure moi j’ai une formule personnelle: “Réglons-nous les comptes sur la terre, le bon dieu tranchera, une fois au ciel, si tenté qu’il existe” SPD “Et pourquoi il n’y aurait pas autant de croyance chez un blanc agenouillé devant l’hotel de l’église que de croyance d’un noir implorant son totem dans son couvent” SPD . Ces criminels qui continuent de nous prendre pour des serpillières: tout ce qui n’est pas bon pour eux, il faut le déverser en Afrique Noir chez les singes, peuple qui n’est pas encore rentré dans l’histoire avec la complicité patente de méssié le pape. L’église depuis la nuit des temps a toujours joué le mauvais rôle. Dernier exemple en date: le génocide au Rwanda et c’est maintenant que ce type vient demander pardon à ce peuple devenu économiquement fort. De qui se fou t-on? HONTE A VOUS. Je vais vous mentionner ici la technique pour spolier un peuple.1 – Ils viennent avec leur bible qu’ils ont inventée [aucune parole sainte c’est faux], se font gentils, et vous dise que vos trucs sont mauvais il y a un seul dieu. 2tape de confiance et de déstructuration. 2 – On va commercer avec vous étape de la civilisation et de l’asservissement: la colonisation. 3 – Il faut désormais protéger ses intérêts économiques. Protectorat.4 – Ils sont cons et dociles maintenant. La guerre avec la supériorité militaire de toute façon ce ne sont que des sauvages ils ne connaissent pas la valeur de ce qu’ils ont comme richesse. Pourquoi voler une partie on prend tout. 5 – On leur permis d’aller à l’école ah ils veulent leur indépendance: ok on va leur faire le partir pour mieux rester : le FRANC CFA, le Franc Nazi: la victime du bourreau devient le bourreau à son tour. Ceux qui me liront, mes frères noirs ne me croiront certainement pas. C’est normal: c’est le syndrome de Stockholm : la victime adore son bourreau. SPD Je vous parlerai du CFA après.

  3. SI UN BENINOIS ARRIVAIT A LIRE CE MESSAGE JE LUI RECOMMANDE DE CHOISIR ENTRE L’EGLISE CATHOLIQUE DES PEDO….ET PARFAITE LA DIGNE BENINOISE DE BANAME QUI PAR RANCUNE EST JALOUSEE !MOI JE VOTE HAUT LES MAINS POUR PARFAITE !
    A BAS LES CATHOLIQUES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here