RWANDA: Des serviettes hygiéniques pour maintenir les filles à l’école

Partages

La recette devrait faire école partout. En attendant, elle fait son petit bout de chemin depuis 2010 dans certaines écoles au Rwanda.

La recette ? Une ‘‘Pièce pour filles’’ construite dans certaines écoles publiques primaires et secondaires. Le but ? Permettre aux élèves filles en menstrues d’avoir gratuitement accès aux serviettes hygiéniques et autres nécessaires pour faire leur hygiène corporelle. Selon les responsables des établissements dotés d’un tel dispositif, l’initiative semble améliorer les résultats scolaires des jeunes filles et apparaît clairement comme une piste de solution pour maintenir les jeunes filles à l’école…

Tout est parti d’un constat. Le constat selon lequel les élèves filles (en nombre considérable), quand elles sont en menstrues, choisissent de manquer l’école et, dans plusieurs autres cas, de décrocher du système scolaire. Pour essayer d’endiguer ces phénomènes d’absentéisme et d’abandon, le pouvoir rwandais a demandé aux écoles de se doter de ‘‘pièces pour filles’’.

Ces bâtiments, construits sur fonds propres, avec souvent l’aide des autorités locales, ont ainsi essaimé dans de nombreux établissements. Dans une ‘‘pièce pour filles’’, on trouve : un lit, une douche, du savon, de l’eau, et surtout, plusieurs sacs de serviettes hygiéniques, des rouleaux de papier-toilette, des jupes de rechange, etc.

A Kigali, il n’est pas difficile de retrouver des jeunes filles qui témoignent en ces termes : « Avant, quand j’avais mes règles à l’école, je retournais immédiatement à la maison. Aujourd’hui, quand cela m’arrive, il y a sur place à l’école tout ce dont j’ai besoin ; ce qui fait que je ne manque plus les cours… »

Dans certaines écoles équipées de cette ‘‘pièce pour filles’’, les responsables indiquent que les résultats des jeunes filles ont connu une nette amélioration et d’autres soulignent par ailleurs que le taux de décrochage scolaire de ces jeunes filles a connu une certaine régression du fait de l’existence de cette solution. Mais tout n’est pas rose partout.

Dans les zones rurales par exemple, il reste encore difficile pour les établissements de disposer d’une ‘‘pièce pour filles’’. Même quand elle existe, la distribution gratuite de serviettes n’est pas toujours suffisante. Mais nonobstant ces couacs, la recette fait son chemin, avec des résultats plutôt satisfaisants.

En somme, cette expérience dans les écoles au Rwanda, est un véritable cas d’école qui mérite de faire école…dans nos écoles ! Et ceci, partout sur le continent.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.