Au Sénégal, le nouveau leader des Tidianes sermonne les politiciens

Partages

C’est connu! Au pays de Cheikh Anta Diop, les confréries religieuses ont une importance capitale, aussi bien dans la vie des Sénégalais que dans la vie politique nationale.

Après le récent décès du Khalife al-Makhtoum, Chef de la puissante confrérie des Tidianes, son frère, Serigne Abdoul Aziz Sy al-Amin a été désigné comme nouveau Khalife.

Prenant la parole pour la première fois après sa désignation, Serigne Abdoul Aziz Sy al-Amin a décidé de s’exprimer sur les tensions politiques dans le pays.

Et il n’y est pas allé de main morte. Il a décidé de dénoncer l’ambiance chaotique dans le milieu politique et a avertit que tout devrait être fait pour que le dialogue reprenne au plus vite, dans l’intérêt du pays :

« Arrêter les injures et les errements qui peuvent conduire le pays vers une guerre civile (…) ce que je vois venir n’augure rien de bon. Mieux vaut arrêter vos querelles, sans quoi, notre pays sera détruit (…) Je vous invite à renouer le fil du dialogue sinon la situation actuelle pourrait mener le Sénégal dans une impasse totale. » a déclaré entre autres le nouveau Khalife.

Un appel qui a été fait devant la classe politique nationale. Pourvu qu’il soit entendu!

Articles similaires:

1 Commentaire

  1. Selon moi la réponse est oui et tel ne devrait pas être le cas,notre président M.Macky devrait les faire face pour monter ses potentialités,son dynamisme encore moins le fait que les sénégalais l’on choisi car on entend de lui un bilan donc qu’il se concentre au travail et de faire très attention au mot entourage…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.