PARTAGER

Déployés en Gambie pour assurer le maintien de la paix et la sécurité pendant la crise post-électorale début 2017, les soldats sénégalais sous la bannière de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) verront leur mission prolongée. Pour leur expérience dans ces genres d’opération, ils assureront la formation de l’armée gambienne.

La mission de l’armée sénégalaise ne touche pas encore à sa fin. Selon les informations, à la fin de la mission de paix en Gambie, sous la coupole de la CEDEAO, les soldats de ce pays frère à la Gambie se rendront disponibles pour entretenir la troupe gambienne pour acquérir les différentes notions. Cette mission dédiée aux forces de défense permettra de consolider leur stratégie d’intervention pour assurer la stabilité de leur pays. Elles seront beaucoup plus disciplinées pour agir en armée républicaine au service des populations.

Pays frontalier de la Gambie, le Sénégal a été très actif dans la résolution de la crise électorale qui a secoué ce pays entre temps dirigé de mains de fer par Yahya Jammeh. Au total, 100 commandos sénégalais ont été dépéchés pour sécuriser les frontières gambiennes au debut des tensions électorales. Craignant pour sa sécurité, Adama Barrow, sur une chaine internationale, en janvier dernier, avait sollicité le maintien des forces de la CEDEAO pour une durée de 6 mois. Occasion pour les experts de faire un état des lieux afin d’apporter des solutions idoines aux maux qui minent l’armée gambienne.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here