Attaques en Syrie : Donald Trump convaincu par sa fille?

L’attaque surprise des USA impulsée par le président Donald Trump continue de faire parler en occident.

Il ya quelques heures, le New York Post se penchait sur les événements qui ont poussé le président américain à agir. Aux nombres de ceux-ci figure bien évidemment le choc provoqué par les images des enfants et adultes agonisant sous l’effet des gaz neurotoxiques.

Mais il y a un détail qui a peut-être échappé aux observateurs internationaux. Et ce detail-là vient des confidences d’un ambassadeur cité par le média américain.

Sir Kim Darroch ambassadeur de la Grande Bretagne à Washington aurait confié dans un rapport à la première ministre Theresa May l’importance de l’avis de la fille de Donald Trump quant aux décisions prises à  la maison blanche.

Il a également pointé du doigt l’émotion d’Ivanka Trump suite à la diffusion des images après l’attaque chimique. Autant d’informations qui ont poussé l’ambassadeur à voir la main d’Ivanka dans la décision du président Trump.

Articles similaires:

3 Commentaires

  1. Je suis sur que c’est encore un “coup fourré” de la cia, la réaction a été trop rapide, c’ était “programmé”. C’est leur spécialité aux ricains, créer un prétexte. Leur histoire, est une longue suite de “prétextes” souvent créés pour justifier une guerre, une guerrilla sans fin, une annexion. C’ est comme cela qu’ ils ont envahi le monde et qu’ ils vivent sur le dos des autres peuples. Mais quand on voit entre-autres, les nippons se prosterner devant eux après Hiroshima et Nagazaki, il y a de quoi être dégoûté de la race humaine, mais bon, ça leur permet de vendrent leur pick-up TOY aux terroristes.

  2. LA FAMILLE ET LA POLITIQUE

    L’attaque surprise des USA impulsée par le président Donald Trump continue de faire parler en occident.

    Il ya quelques heures, le New York Post se penchait sur les événements qui ont poussé le président américain à agir. Aux nombres de ceux-ci figure bien évidemment le choc provoqué par les images des enfants et adultes agonisant sous l’effet des gaz neurotoxiques.

    Mais il y a un détail qui a peut-être échappé aux observateurs internationaux. Et ce detail-là vient des confidences d’un ambassadeur cité par le média américain.

    Sir Kim Darroch ambassadeur de la Grande Bretagne à Washington aurait confié dans un rapport à la première ministre Theresa May l’importance de l’avis de la fille de Donald Trump quant aux décisions prises à la maison blanche.

    Il a également pointé du doigt l’émotion d’Ivanka Trump suite à la diffusion des images après l’attaque chimique. Autant d’informations qui ont poussé l’ambassadeur à voir la main d’Ivanka dans la décision du président Trump.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.