Jugement d’un soldat français pour attouchements sexuels sur deux fillettes burkinabè

Partages

10 ans d’emprisonnement. C’est la peine encourue par un soldat français accusé d’attouchements sexuels sur deux petites filles burkinabè. Ce soldat français de 40 ans était en mission au Burkina Faso dans le cadre de l’opération antiterroriste “Barkhane” en Juin 2015.

Attouchements sexuels sur deux fillettes et enregistrement d’images à caractère pédopornographique. Tels sont les chefs d’accusation à l’encontre de Sébastien L., un militaire des forces spéciales françaises qui risque gros dans cette affaire. Traduit en justice par les parents des deux fillettes franco-burkinabè, ce soldat de 40 ans en mission dans le pays des hommes intègres, au début des interrogatoires, ne reconnaissait pas les faits devant les juges.

Se rendant compte qu’il était ivre au moment de ces actes, il se souvient avoir fait certains attouchements une fois confrontée aux images enregistrées par lui-meme pendant ses actes. Réagissant, le père de l’une des deux victimes se désole du jugement du coupable à Paris. L’accusé jouait avec les deux fillettes quand il venait se distraire aux alentours de la piscine d’un hôtel à Ouagadougou.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.