Burkina Faso : la justice sanctionne sévèrement des ex-RSP qui ont voulu libérer Diendéré et Bassolé

Partages

Gilbert Diendéré se retrouve encore au devant de la scène au Burkina Faso. Après son tristement célèbre coup d’état, Gilbert Diendéré se retrouve, peut-être malgré lui au centre d’un procès qui vient de se clôturer.

En effet, la justice burkinabè a condamné plusieurs éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle, régiment reconnu pour sa fidélité à l’ancien président Blaise Compaoré.

Mais ce n’est pas à cause de ce dernier que ces anciens militaires ont été condamnés. En effet, les militaires en question ont été sanctionnés par la justice pour avoir voulu libérer Diendéré. Les deux Chefs de l’attaque ont été condamnés à 17 ans de prison ferme, 13 de leurs soldats à 10 ans et 3 autres à 3 mois de prison.

Les avocats de la défense ont affiché leur surprise à l’annonce des verdicts et ont promis ne pas en rester là.

Articles similaires:

3 Commentaires

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.