Corée du nord : le ministre des affaires étrangères critique sévèrement les USA

Partages

Dans la péninsule coréenne la tension est toujours forte. Si les USA ont maintenu la pression sur la Corée du nord avec la visite de Mike Pence, vice-président américain, à la frontière de la Corée du sud, Pyongyang ne semble pas du tout intimidé. 

C’est ce que démontre les récentes déclarations de Sin Hong-Cholministre des affaires étrangères de la Corée du Nord. Ce dernier s’exprimait sur l’attitude américaine et lançait des avertissements aux américains:

Si nous constatons un quelconque signe d’attaque contre notre souveraineté, notre armée lancera des attaques sans merci contre les agresseurs américains. (…) L’époque où ils donnaient des ordres en brandissant l’armée US est révolue (…) Si ces hommes d’affaires au pouvoir aux USA pensent qu’ils peuvent nous intimider avec des menaces de sanctions ou d’attaques militaires, ils comprendront très bientôt que de telles menaces sont inutiles (…) Nous voulons la paix, mais ne la quémandons pas! Nous défendrons la paix et la sécurité de notre Nation par notre propre force. Notre armée est dans un état d’alerte maximale pour répondre en cas d’attaque américaine“. a déclaré M. Hong-Chol.

De son côté le vice-président américain a affirmé que son pays est capable de répondre à tout type d’attaque militaire y compris nucléaire. Il a affirmé son soutien total aux alliés américains, de la Corée du Sud au Japon où il a affirmé : «L’alliance entre les États-Unis et le Japon est la pierre angulaire de la paix et de la sécurité en Asie du Nord-Est»

Une guerre de mots pour l’instant, mais la situation reste explosive.

 

Articles similaires:

2 Commentaires

  1. La retenue dans cette affaire est meilleure, mais la vérité est la légitimité des Etats.Qui est plus fort?Si je m’en proclame,qu’autrui en fasse autant.Pour une fois que les interventions arbitraires prennent fin…

  2. La retenue dans cette affaire est meilleure, mais la vérité est la légitimité des Etats.Qui est plus fort?Si je m’en proclame,qu’autrui en fasse autant.Pour une fois que les interventions arbitraires prennent fin…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.