Etats-Unis: administration Trump, quel bilan?

Partages

Ça fait exactement 100 jours que le président américain Donald Trump a accédé à la tête de la première puissance mondiale après sa victoire contre Hillary Clinton à la présidentielle de 2016. Une seule question agite les esprits, que peut-on retenir de sa politique de gestion?

20 janvier 2017-20 avril 2017. Déjà 100 jours que Donald Trump a pris les rênes du pouvoir aux États-Unis. La mise en place de «la machine» de l’homme d’affaires, devenu président est marquée par de nombreux dossiers qui défraient la chronique dans le monde entier. Parmi ceux-ci, figurent la mise à l’écart, évictions, dérapages verbaux et menace. Même aussi des démissions qui sont enregistrées dans son propre camp.

Pour preuve, la démission tonitruante de Michael Flynn en qualité du conseiller à la sécurité national, nommée un mois plus tôt. Le style de Trump dans la gestion des affaires courantes de l’État laisse pantois nombreux citoyens américains.

Politique étrangère

En ligne de mire, le rapport de force entre Corée du nord et les États-Unis depuis l’installation de Trump à la Maison Blanche. Ce pays adversaire des États-Unis développent une politique militaire qui ne reçoit pas le sentiment de certaines puissances occidentales. Pyongyang avance malgré les critiques contre son programme de développement des armes nucléaires. La tension est vive entre Kim Jong-Un et Donald Trump.

Ce dernier ne cesse de proférer des menaces à l’encontre du dirigeant nord coréen qui compte ne pas reculer dans ses opérations militaires . A cette crise s’ajoute, la tentative de rapprochement avec la Russie pour lequel Trump se montre intransigeant à l’endroit Vladimir Poutine.

Articles similaires:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.