PARTAGER

Echange de tirs entre soldats de la mission de la CEDEAO et des militaires gambiens ce jeudi à Kanilai, un village gambien. Bilan de cet affontement militaire, deux soldats «pro-Yahya Jammeh» blessés graves.

C’est un premier évènement malheureux qui s’est produit depuis l’arrivée du nouveau président Adama Barrow à la tête de la Gambie. Kanilai, village natal de l’ancien président Yahya Jammeh a été hier le théâtre d’un échange de coups de feu entre les forces armées gambiennes et soldats de la CEDEAO en mission. Tournant dans le décor, cet affrontement s’est soldé par un bilan deux soldats «pro Yahya Jammeh» blessés.

Ces derniers sont conduits très tôt à l’hôpital le plus proche de la localité pour des soins intensifs. Ce drame découle du fait que les soldats de la CEDEAO s’étaient rendus au domicile l’ex dictateur Yahya Jammeh pour opérér une fouille. Ces enquêteurs ont eu vent d’une cache d’armes suspectée chez l’ancien président gambien. Pour mettre au clair cette affaire, une enquête est diligentée par le commandant de la CEDEAO et l’armée gambienne.

PARTAGER

7 Commentaires

  1. La paix rien que la paix privilegeons la paix pour l’intérêt du peuple Gambien soiffe de la liberté aspire au développement Donc il n’ya pas de développement sans la paix il n,ya pas de paix sans la sécurité. M

  2. dieu va mettre la paix au ganbi m’ai nous les africains doive avoir l’esprit de pardonné car dieu nous aimme tan que nous tous son des pêchait et dieu nous aimme toujours.

  3. Les soldats de la CEDEAO ont fait ce qu’ils devaient.

    Ils étaient selon cet article, dans la mission confiée par la CEDEAO, les sbires de YAYAH ont essayé de les tester. La réponse qui s’imposait a été donnée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here