Gambie : nouvelle menace contre Yahya Jammeh?

En Gambie, l’ancien président Yahya Jammeh revient en force au devant de la scène. En effet, les traces de son régime sont encore visibles dans le pays dirigé depuis quelque temps par le président Adama Barrow. Ce dernier avait annoncé il y a quelques mois l’ouverture d’enquêtes sur les disparitions constatées sous le régime de son prédecesseur.

« Trente-trois dossiers ont été constitués sur les disparitions d’opposants sous l’ancien régime » ont annoncé les autorités policières affirmant que certains dossiers avaient beaucoup évolué. Pour mener à bien ces enquêtes, plusieurs membres des forces de sécurité proches du président Jammeh ont été entendus, certains arrêtés.

Pour couronner ces démarches, on se rappelle que le président Barrow avait promis une commission “vérité et réconciliation” à l’image de celle mise en place avec un succès relatif en Afrique du Sud, ou encore celle similaire expérimentée par le Rwanda après le génocide de 1994. Cette commission devrait être opérationnelle cette année.

Jammeh menacé?

Ces nouvelles enquêtes mettent-elles en danger l’ancien président gambien? Pas si sûr! Confortablement installé en Guinée équatorialeil pense se lancer dans l’agriculture (lire ici), Yahya Jammeh est pour le moment protégé, même si ses anciens hommes paient le prix fort.

Toutefois l’on ne sait pas si le régime ira jusqu’à solliciter un mandat d’arrêt international contre lui au cas où les crimes seraient prouvés, ni si dans ce cas, Malabo accepterait une telle démarche.

Articles similaires:

4 Commentaires

  1. Il faut nos présidents africains abandonnent cette pratique de la chasse à la sorcière une fois accéder au pouvoir car cela permettra une alternance apaiser dans notre continent.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.