François Hollande face à Alpha Condé : la France n’intervient pas en Afrique pour ses propres intérêts

Après la rencontre entre François Hollande et le président guinéen Alpha Condé, le président français a livré, avec son homologue, une conférence de presse conjointe dans laquelle il a voulu rassurer les africains quant à la politique française sur le continent noir.

Une énième assurance pourrait-on dire face à la grande défiance de la jeunesse africaine contre la politique française.

Un rappel des liens entre la Guinée et la France

Tout en vantant les mérites de son visiteur, François Hollande a rappelé les liens qui unissent la France à la Guinée après avoir fait un bref retour sur les différends qu’il y a eu juste après les indépendances. Saluant Alpha Condé pour son leadership, y compris en Afrique en tant que président de l’Union Africaine, François Hollande a voulu une fois encore rassurer les africains quant aux ambitions françaises sur le continent noir:

La France vis-à-vis de l’Afrique, elle n’intervient pas comme une puissance tutélaire, ce temps-là est terminé. La France elle n’intervient pas pour gérer ses propres intérêts: elle a à faire valoir la qualité de ses entreprises. Elle n’intervient pas pour faire changer des règles politiques ou des régimes électoraux. Elle est en soutien de l’Afrique parce qu’elle pense que ce continent a un grand potentiel mais aussi des difficultés qu’il faut régler et que ce qui se passe en Afrique a des conséquences en Europe. Notre intérêt commun c’est d’agir pour le développement, la paix, la sécurité.” a déclaré le président français.

Pas sûr que le message passe au niveau de la jeunesse africaine qui semble ne plus croire les déclarations des politiciens occidentaux.

Articles similaires:

11 Commentaires

  1. La France est comme une poule après avoir mangée elle nettoie son bec pour dire qu’il na pas mangé,il y’a quoi si y’a rien faut nous laisser,des impitoyables hommes merde

  2. Il faut arrêter de duper les africains vous les occidentaux
    On voit maintenant dans votre jeu.Vous êtes des nageurs au dos visible dc arrêtez çà

  3. Que peut-il dire qui puisse condamne cette pétasse de france?pays pauvre très endetté et qui nous nargue matin et soir.nous avions pris nos responsabilités pas avec des président comme Alassane Ouattara mais avec des président digne et respectueux !

  4. Tutelle ou pas, intervention ou pas intérêts commun ou pas et que sais-je encore? Monsieur François Hollande: deux choses dans l’immédiat. 1 – Nous ne voulons plus faire partie du CPI et surtout libérez Gbagbo en lieu et place mettez y votre prédécesseur Sarko pour son crime contre l’Afrique l’assassinat odieux de Kadhafi. 2 – Reprenez le franc CFA, on ne veut plus de ce franc colonial. On veut une banque centrale pour nos 14 Etats pour battre notre propre monnaie. Et surtout arrêter de vous immiscer dans nos affaires à travers vos vassales le Alassane de la Côte d’ivoire et le Maky du Sénégal. vous êtes sourd ou quoi! SPD

  5. Moi je crois que la France n’intervient en Afrique que pour ses propres intérêts et ce au détriment du peuple Africain… Si c’était le cas comme le dit François Hollande alors qu’ils restent chez eux et qu’ils arrêtent de s’immiscer dans nos affaires et qu’ils libèrent le FCFA…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.