Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara défend le Franc CFA et dénonce les dénigrements

Lors de la session extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, le président ivoirien Alassane Ouattara également président en exercice de l’union a pris la défense de la monnaie commune, le Franc CFA.

Victime de dénigrement selon lui depuis trop longtemps il a voulu apporter son soutien à une monnaie qu’il juge stable, une monnaie qui est “saine et est dans de bonnes mains” selon lui.

Vantant le mérite des réserves de change disponibles, M. Ouattara a également souligné le taux d’inflation faible et la croissance économique forte.

Un avis qui prend le contre-pied des opposants à cette monnaie, opposants qui ne cessent de se mobiliser. Pour rappel, alors que des économistes critiquent le Franc CFA, d’autres saluent cette monnaie.

La France de son côté a affirmé par la voix de François Hollande qu’elle est ouverte aux propositions des pays africains.

Articles similaires:

27 Commentaires

  1. Pour Les faits abjects et inacceptables de la France. Ouvrons les yeux sur le Franc Colonial. Alassane, pour Maky et Faure [Je cible ici les présidents de ces trois pays : la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo] Les trois grands traites de l’Afrique de l’Ouest dans la fançafrique – Les vassales, les escabeaux et les essuie pieds de la France, Les fossoyeurs – Des Vrais Traites – .

  2. Les faits abjects et inacceptables de la France. Ouvrons les yeux sur le Franc Colonial.

    D’abord pour commencer une précision de taille : je ne suis pas un détracteur du CFA mais un opposant voire un pourfendeur de la monnaie coloniale. JE VEUX ET NOUS VOULONS :
    1 – Redonner généreusement à la France ce qu’elle nous a donné pour continuer à mieux nous exploiter sans vergogne : le Franc des Colonies Françaises d’Afrique. Déjà la dénomination est abjecte pour des pays soi-disant indépendants depuis plus de 50 ans.
    2 – Il n’existe aucune souveraineté sans politique monétaire, Economie bancaire et financière, sans politique budgétaire, sans politique conjoncturelle, Politique d’intervention de l’Etat dans la redistribution, politique de relance économique, les Finances Publiques. C’est ce qu’on appelle l’Economie Publique. J’ai comme l’impression qu’il n’y a de spécialistes dans ce domaine auprès de ces chefs d’Etat. Il est vrai que ce n’est que récemment voire quelques décennies seulement que les étudiants africains ont accès à cette spécialité
    3 – La politique monétaire, donc battre sa propre monnaie est une arme redoutable au service de la croissance et du développement. Et ces zones du continent africain utilisateurs des FRANCS CFA, CFP, CFAC sont allègrement démunis de cette prérogative. Donc impossibilité de se développer. Les pays anglophones et lusophone s’en sortent mieux car ils ont une souveraineté économique.
    4 – Combien de nos dirigeants ont été assassinés ou renversés ou emprisonnés ou isolés par la France en raison de leur projet d’avoir leur propre planche à billets. Des noms ! Olympio, Sékou Touré, Gbagbo, Sankara, Modiba, Kadhafi … Si ce n’est pas l’argent, c’est le pétrole, Nos Ressources !

  3. 5 – Nous ne voulons plus que la France nous expédie la masse monétaire qui doit être en circulation dans nos Etats c’est-à-dire des expédients. C’est un jeu de dupe. Elle envoie juste le minimum pour nous maintenir en situation de dépendance. Depuis quand le maître libère l’esclave ? Il appartient à l’esclave économique, financier et monétaire de s’affranchir de ce maître.
    6 – Nous ne voulons plus le monopole honteux que vous exercez sur nos ressources. Les contrats bidons qui stipulent que toute matière première doit être proposée prioritairement à la France et c’est quand la France n’en veut pas, que nous pouvons vendre ailleurs. Pour les sceptiques : l’exemple de l’uranium du Niger et le pétrole du Gabon, le coltan, l’or, le cobalt, le cuivre, le lithium, le niobium, le diamant, le zinc, le fer, le manganèse, le nickel, le café, le coton, le tabac, le cacao, le thé, le bois… S’ajoute à ces richesses, près d’une quarantaine d’autres matières premières, encore non évaluées, il s’agit de substances ayant pour noms par exemple : Amblygonite, argent, argiles, smectiquées et nobles, basnaesites, bauxite, béryl, bismuth, cadmium, charbon, chrome, diatomite, étain, gaz méthane, germanium, granite gypse, marbre, monazite, oncre, phosphate, platine plomb, pyrite, rhénium, sables asphaltites, salines, schiste bitumineux, sel gemme, silice, spodumène, talc, tantale, tungstène, vanadium, wolfram …etc.
    Tout est sur notre continent ! Seulement avec les piteux accords, on ne transforme rien et nous achète à 1 euro pour revenir nous le revendre à 10 euros minimum. Du vol, de la spoliation, de la duperie, de l’esclavage. Si on ne donne pas, on nous tue, la guerre…
    7 – A pros de la dette. Nous ne rembourserons aucune dette, tout doit être effacée. De qui se fout-on ? Qui doit de l’argent à qui ? Je connais le principe de comment la France prête aux états africains leur propre argent. Comme ce qui se pratique dans le secteur de la grande distribution. Par ailleurs où sont passés nos milliards d’intérêts ? Et les 500 millions de dollars par an sur la communication téléphonique pendant 40 ans ? Et les 60% que vous nous avez volés sur nos exportations de matières premières depuis 70 ans dans la zone CFA, CFP, CFC, Haïti. En l’état de mes recherches plus de 10 mille milliards d’euros spoliés par la France mêmes les Etats tels l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, la Russie … sont outrés. J’en passe et j’en laisse.

  4. 8 – François Hollande et Alassane Ouattara, Macky Sall, Faure Yasingbé, ne torpillez pas le processus de notre vraie indépendance. Attention aux présidents africains, ne tomber pas dans le piège du ‘’diviser pour mieux régner’’. Il est hors de question que chaque pays battre sa monnaie. On veut une monnaie unique en lieu et place de ce qui convient d’appeler désormais le feu CFA.
    9 – Reprenons entièrement le projet de Kadhafi et c’est cela que nous voulons faire et rien d’autre : le FMA, le Gold Standard exchange, UEA …. Les présidents des Etats africains pour une fois, soyez courageux, soyez unis dans l’adversité [la France n’a pas des amis, elle n’a que des intérêts]. Vous avez ‘’laissé’’ assassiner Kadhafi par lâcheté alors que vous avez tous mangé dans sa main. Honorer au moins sa mémoire en mettant ses projets en place.
    10 – Le principe est simple : SPOLIEUR-PAYEUR.
    [Pour les sceptiques allez sur You Tube et taper le franc CFA, ensuite taper les vraies raisons de l’assassinat de Kadhafi, Jacques Chirac et le Franc CFA… Quittons ensemble ce CPI, un costard taillé sur mesure pour les africains, alors qu’en principe, ce sont les Nicholas Sarkozy, Georges Bush, Bernard Henri Levy … qui devraient y être. Honte à la France d’avoir mis en place pour les Etats francophones ce que les Nazis vous ont fait sur votre propre monnaie autrefois pendant les deux guerres mondiales. Damnée soit la terre pour Charles Gaulle.

  5. Les faits abjects et inacceptables de la France. Ouvrons les yeux sur le Franc Colonial.

    11 – 14 pays africains forcés par la France à payer l’impôt colonial pour les avantages de l’esclavage et de la colonisation sans compter Haïti. Le saviez-vous ? Aujourd’hui encore, beaucoup de pays africains continuent de payer un impôt colonial en France, et ce malgré l’indépendance ! SPD est fou ? Je ne raconte point de connerie !
    Décidément les peuples, les Etats qui ont commis les pires ignominies au monde, de ceux-là, nous n’avons pas de leçon à recevoir]. [Je fais l’économie de l’esclavage, de la colonisation, du néocolonialisme, des chaires à canon, les expériences chimiques et biochimiques]. Le jour viendra où tous ses comptes devront être soldés. D’abord, développons-nous et ne rien attendre de la vilenie française. Quand on sera fort économiquement et militairement la France va devoir rendre gorge. En plus on dévalue quand on veut ce CFA pour continuer à prendre moins cher nos ressources. On ne vend rien. Ouvrez les yeux.
    En Définitive, Nous Voulons Une Monnaie Unique, Convertible, Sans Arrimage, Plus De Monnaie De Singe, Pour Les 14 Etats (8 De L’Afrique De L’ouest + Les 6 De L’Afrique Centrale) Et Une Seule Banque Centrale Sans Aucune Intervention Ni Aucun Lien Avec La France Dans Notre Politique Monétaire, Budgétaire, Conjoncturelle : La Maitrise De Notre Economie Publique. On Veut Battre Notre Propre Monnaie Par Nos Propres Planches A Billets Et En Finir Avec L’esclavage Economique, Budgétaire, Monétaire et Financier.
    12 – Je préconise tous les gouvernements de ces 14 Etas qui accepteront de maintenir le franc CFA devront être destituer par leur peuple.
    SPD

    • Bravo un vrai vassale ce type. Economiste qui n’a aucune notion de l’économie politique: Politique Monétaire – Politique Monétaire – Politique Conjoncturelle – Politique Budgétaire. Battre sa propre monnaie c’est avoir la souveraineté de sa politique économique. Il y a 14 Etats, donc on peut avoir notre banque centrale et notre monnaie au lieu de continuer a utiliser une monnaie coloniale. J’avais prévenu ici qu’il y aura deux traites dans cette affaire l’ivoirien et le sénégalais bien évidemment. Les serpillères, les escarbots, les essuie pieds de la France. Honte à vous. SPD

  6. vraiment jai beaucoupe de respecte pour monsieur outtara mais defendre le frcfa pour un chef d’eta africin ce etre malhonnete tout president qui defendre le frcfa ils ont des malhonnetes

  7. Une position différente m’étonnerait de sa part.J’ai honte!!! Il y a toujours parmi nous de grands défenseurs de la “france-Afrique”, placés par mère-patrie la france… ADO sait qu’après son mandat, il rejoindra tranquillement les gaulois pour vivre paisiblement la-bas même si la RCI ou l’Afrique toute entière prend feu… Que voulez vous qu’il dise d’autre!??

  8. La monnaie nest pas le probleme de l’afrique cest la mauvaise gouvernance et la corruption .14 pays sur 54 utilisent le fcfa dites moi si ceux qui n’utilsent pas le cfa sont ils mieux lotis je crois pas donc arretons ! Memes si on utilisait le dollar ,euro j’en passe tant que nous ne changerons pas rien ne va marcher ,aprenons a bien gerer epuis apres on parle de la monnaie

    • Merci 1000 fois, on ne s’attaque pas aux vraies causes de notre sous développement. C’est la corruption et l’incompétence des dirigeants sans vision.

  9. J’ai prévenu ici dans un article que j’ai écrit. Point 8 – François Hollande et Alassane Ouattara, ne torpillez pas le processus de notre vraie indépendance. Attention aux présidents africains, ne tomber pas dans le piège du ‘’diviser pour mieux régner’’. Il est hors de question que chaque pays batte sa monnaie. On veut une monnaie unique en lieu et place de ce qui convient d’appeler désormais le feu CFA. SPD

  10. Monsieur Ouattara est venus avec le soutien de la France et qui a fait des milliers de perte de vie humaine. Il est obligatoire qu’il garde les garde les intérêt de la France sans auqu’un pitier de son peuple qu’il semble dit leur président. Mais tôt ou tard ils auront leurs récompense même après sur cette terre.

  11. ce qu’il dit ne vient pas de lui. C’est un président qui n’est pas libre de parler des questions comme celle ci. Il a les mains, les pensées, la bouches , la langue liés. Dont je le comprend

  12. Ce président illégitime ne peut qu’être du côté de ceux la qui lui ont amené à ce niveau.de toutes les façons,la fin du fcfa est proche avec ou sans son soutien.

  13. J’ai vraiment honte à sa place ! Mais la mort les attends eux tous tôt ou tard un beau jour nous allons quitté cette alliance démoniaque dans laquelle les aînés nous ont mis. La nuit est longue mais le jour apparaîtra

  14. De toutes les façons, dramane ouattara qui a acquis le pouvoir grâce à un coup d’État de la france, ne fait que répéter ce que pense réellement son maître, françois hollande. ouattara et macky sall sont les farouches défenseurs du francs CFA et de la POSITION DE LA FRANCE. Des agents de la françafrique !!! Des fossoyeurs du Continent africain !!!

  15. Nègre de maison d’Alassane Ouattara,un lâche sans concurrent.Un impudique.Il n’a même pas pitié de lui même.Ô Dieu,combien l’argent peut transformé l’homme et la peur, l’abêtir.

  16. FRAC CFA,le cercueil de l’économie des pays de la zone.Monais au plus Rabais.le rallantisseur du prograis Économique. Qui en profite? La France

  17. Il a acquis le Pouvoir par Grâce aux Français CFA,obligatoirement il ne peut que soutenir cette monnaies pour se maintenir au pouvoir et loin des critiques de son professeur “La France Cfa”même si son peuple est opposé!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.