Corée du Nord : l’avertissement de la Russie à Kim Jong-un et à Donald Trump

Partages

Elle était restée jusque-là un peu silencieuse sur la crise entre la Corée du Nord et les USA, laissant l’allié officiel de Pyongyang, la Chine, réagir. 

Mais la Russie appelée à peser dans la balance par la Chine s’est exprimée sur la crise nord-coréenne. Et le moins qu’on puisse dire, les deux protagonistes principaux (USA et Corée du nord) en prennent pour leur grade.

Sur ce sujet, deux hauts responsables russes se sont exprimés à tour de rôle. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a pour commencer saluer les efforts internationaux pour résoudre la crise avant de lancer un appel : « Nous appelons constamment toutes les parties à la retenue dans cette situation, nous appelons tout le monde à tout faire pour éviter toute action qui pourrait être considérée comme une provocation »

Le second à s’exprimer est le ministre des affaires étrangères russes qui affirme à l’attention de la Corée du Nord, que la Russie était contre les « actions nucléaires aventureuses » sans oublier les Etats-Unis à qui il adresse ce message : les réactions de certains pays ne doivent pas violer le droit international.

Articles similaires:

11 Commentaires

  1. La Corée du Nord n’a jamais àttaque un pays .Les usa ont àttaque lirak et ont tué sadam. Combien d personne sont mort tués par les bombes américaines. Ou est kadafi. Que fait batbo à la cpi.que se passe t il au Yémen. Un massacre et personne aucun média n en parle? Que Dieu garde poutine

  2. ON NE PEUT PAS PERMETTRE A DES ETATS EXTRÉMISTES ET APPELANT A LA HAINE CONTRE UN AUTRE ETAT DE DÉTENIR CES GENRES D’ARMES. C’EST METTRE LE MONDE EN DANGER

    • on ne peux non plus laisser un pays faire planer une épée jour un nuit sur la tête des autres parce qu’il se croit supérieur et démocratique alors que jour et nuit il bombarde des enfants, des femmes et des hommes qui veulent seulement dormir en paix!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.