UEMOA-CEMAC : La possibilité de l’interchangeabilité du F CFA sans le recours à l’Euro

Parvenir à effectuer l’échange du F CFA de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) en F CFA de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) et vice versa sans passer par l’Euro, c’est l’objectif des réflexions au cœur de la réunion des ministres des 16 pays de la zone Franc à Abidjan.

Une conférence de presse animée hier par les gouverneurs des deux banques centrales (BCEAO et BEAC) des deux espaces économiques a situé plus précisément sur la question.

L’Euro, le pont entre le F CFA BCEAO et le F CFA BEAC

De l’UEMOA à la CEMAC, c’est le même F CFA qui est utilisé. La valeur des deux monnaies est aussi égale. Toutefois, en l’état actuel des choses, les billets de l’espace UEMOA ne sont pas acceptés dans l’espace CEMAC et inversement. L’interchangeabilité directe  des deux monnaies pose problème. Ainsi, quitter le F CFA de l’UEMOA pour celui de la CEMAC et inversement est tributaire de la conversion en Euro avant d’obtenir l’autre F CFA voulu. En effet, le Franc CFA est lié à l’Euro par un système de parité fixe. C’est cette irrégularité que prétend corriger les gouverneurs de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

Faciliter les moyens de payement de l’une à l’autre zone

A la faveur de la réunion des ministres des 16 pays de la zone Franc qui se déroule depuis quelques jours déjà à Abidjan en Cote d’Ivoire, l’objectif est de travailler à faciliter l’interchangeabilité du F CFA dans les deux espaces économiques qui réunissent 14 pays francophones dont 08 pour l’UEMOA et 06 pour la CEMAC. « Nos équipes techniques sont mises en place pour travailler sur le dossier et permettre aux citoyens des deux zones de pouvoir utiliser facilement les moyens de payement indifféremment dans l’une ou l’autre zone », a fait savoir Abass Mohamad le gouverneur tchadien de la BEAC lors de la conférence de presse conjointement tenue avec Tiémoko Miélé KONE son homologue ivoirien de la BCEAO. Il est à rappeler que la formule de l’interchangeabilité indirecte de la monnaie a été instaurée pour lutter contre le blanchiment d’argent et le terrorisme dans les espaces UEMOA et CEMAC qui comptent 150 millions d’habitants.

Articles similaires:

5 Commentaires

  1. Les deux monnaies circulaient indifféremment dans les 2zones.un beau jour la cemac à décidé d’y mettre fin parce que l’ouest est plus dynamique.

  2. Je ne savais pas qu’il existait une telle complexité entre nos 2 monnaies. Et ça encore, depuis 60 ans, c’est maintenant qu’on se réveille!!! L’Euro est au delà de la France. Pourquoi on commence par là? Est-ce une ruse de la France et une manière de nos pseudo dirigeants de nous montrer qu’ils font quelque chose? Juste une question comme toujours. Je sais qu’il faut commencer quelque part, mais les objectifs déterminent la stratégie. Bon courage

    • Mon frère, cela est fait pour continuer à nous dominer en nous cachant la vraie facette du CFA alors qu’en économie monétaire, on nous a appris le Dollar, le Yen, le Deutsh Mark et tout récemment l’Euro mais jamais le CFA!!!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.