Deuxième greffe de pénis réussie en Afrique du sud

Photo: iStock - sturti

En Afrique du Sud, des chirurgiens ont réalisé un exploit qui a fait échos. En effet, ils ont effectué avec succès une greffe du pénis. C’est la deuxième effectué avec succès dans le pays et la troisième dans le monde. Après quelques mois, le patient bénéficie des fonctions urinaire et sexuelle de son organe greffé.

Même si depuis 2012, le contient Africain garde deux places parmi les pays où les hommes ont un pénis « développé » paradoxalement c’est le continent où il y a le plus de greffes. Cette intervention a eu lieu en Afrique du sud pour la première fois en 2014. La seconde dans le pays il y a juste quelques semaines. Selon certaines sources, des centaines de sexes masculins sont amputés chaque année en Afrique du Sud. C’est ce qui expliquerait la tendance dans le pays à pratiquer ce genre d’intervention peu ordinaire.

Le pénis, un fonds de commerce?

Bien que le sexualité masculine est un sujet délicat, la taille du sexe masculin est signe de virilité pour plus d’un. En Afrique, ce sujet fait appel à plusieurs types d’offres des marabouts et praticiens non-reconnus. Ces pratiquants non-reconnus proposent des solutions traditionnelles à passer sur le sexe.

Cet intérêt pour le sexe masculin réveille l’appétit des escrocs qui ne manquent pas de stratagèmes pour appâter leurs victimes. Notons également que puisque l’occultisme se mêle du débat, on pourrait bien donner raison à ceux qui croit fermement aux « voleurs de sexe ». Tout est parti d’une rumeur en Afrique de l’Ouest qui indiquait qu’un individu était capable d’« emprunter » un sexe rien qu’en serrant la main de son interlocuteur.

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.