PARTAGER

En Afrique du Sud, l’affaire de l’agression de Mme Grace Mugabe (lire ici), épouse du président du Zimbabwe peut à tout moment prendre l’allure d’un conflit diplomatique entre les deux pays. Pour rappel, une mannequin accuse la première dame de l’avoir battue violemment lors d’une altercation dans un hôtel. 

Après avoir au départ donné l’impression de vouloir collaborer avec les autorités sud-africaines, la première dame du Zimbabwe a opté pour l’utilisation de son immunité diplomatique. Une situation qui embarrasse les autorités sud-africaines qui ne veulent pas donner l’impression qu’elles sont laxistes.

Depuis l’on attend toujours le positionnement du ministère des affaires étrangères sur l’application de l’immunité diplomatique de Grace Mugabe. En attendant donc cette décision, le ministre de la police a lancé une alerte rouge appelant les postes de police aux frontières à ne pas laisser Grace Mugabe quitter le territoire.

Une situation explosive donc qui pourrait à tout moment dégénérer sur le plan diplomatique entre l’Afrique du sud et le Zimbabwe, d’ordinaire alliés sur plusieurs questions.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here