PARTAGER

Il a promis d’en finir avec les trafics de drogue dans le pays. Le président philippin, Rodrigo Duterte a décidé d’anéantir à tout prix les réseaux de trafic de drogue qui sévissent dans son pays. Et pour y parvenir il vient de franchir une nouvelle étape autorisant les policiers à tuer les plus récalcitrants.

«Vous avez le devoir de surmonter la résistance de la personne que vous arrêtez et si elle résiste de façon violente, vous êtes libre de tuer les idiots, c’est l’ordre que je vous donne» a lâché le président philippin lors d’une cérémonie en présence des forces de l’ordre.

Connu pour son langage direct, le controversé président Duterte ne s’embarrasse pas des règles diplomatiques quand il en veut à quelqu’un. Il avait par exemple traité le président Barack Obama de fils de pute, insulté également le pape, sans oublier le leader nord-coréen Kim Jong-UN et l’ancien secrétaire de l’ONU Ban Ki Moon.

Depuis sa prise de pouvoir, près de 2000 trafiquants et présumés trafiquants ont été tués dans le pays. Il s’était dès lors attiré les foudres des instances internationales, notamment de la CPI.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here