Après des propos controversés, un ministre ghanéen contraint de démissionner

Accusé d’avoir tenu des propos controversés à l’endroit des populations du nord du Ghana, William Quaitoo abandonne son poste de vice-ministre de l’agriculture. Il a remis sa démission au président Ghanéen qui l’a immédiatement accepté.

William Quaitoo n’est plus le vice-ministre de l’Agriculture ghanéen. Il a été poussé à la démission par la société civile et les politiciens du pays pour avoir traité les populations du nord du Ghana, de « gens difficiles », indignes de confiance et qui ne pensent qu’à profiter du gouvernement en prenant son argent.

Les populations de la partie septentrionale du pays avaient en effet demandé au gouvernement de les dédommager  quand les vers ont démoli leurs cultures. Après avoir remis sa démission au président Nana Akufo Addo, William Quaitoo a présenté ses excuses pour avoir tenu de tels propos. Cependant, il a affirmé que son geste a pour objectif d’éviter au parti au pouvoir les ressentiments et le mépris dont il pourrait être victime de la part de la population ghanéenne.

Nana Akufo Addo a exhorté les membres du sérail gouvernemental à la vigilance parce que les Ghanéens suivent chaque jour ses actions et espèrent un développement économique de leur pays.

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.