Traité de chien qui aboie Donald Trump répond à Pyongyang

Depuis plusieurs semaines, le Président américain Donald Trump et son homologue nord coréen Kim Jong-Un s’envoient des piques par médias interposés. La tension entre les deux chefs d’Etats monte de jour en jour et l’on peut bien craindre le pire après les récentes déclarations du Président Trump.

Après avoir menacé de détruire la Corée du Nord, la réplique du dirigeant nord coréen a été sèche. Kim Jong-Un puisque c’est de lui qu’il s’agit a traité le numéro un américain de”déséquilibré mental” et a promis de forte représailles pour avoir menacer la Corée du Nord. Plus tôt, le ministre des affaires étrangères présent à l’assemblée générale des nations unies n’a pas été tendre avec le Président Trump allant jusqu’à affirmer que “c’est le bruit d’un chien qui aboie” et que cela ne fait pas peur à la Corée du Nord.

Trump revient à la charge

Tôt ce vendredi, le président Trump est revenu à la charge pour répondre aux attaques de Pyongyang. Dans un tweet comme à son habitude, Donald Trump a attaqué le Président nord coréen une nouvelle fois qu’il a qualifié de “fou“. Donald Trump qui a promis à travers son tweet matinal que le dirigeant nord coréen “va être mis à l’épreuve comme jamais!” a accusé celui-ci “de tuer son peuple“.

Articles similaires:

1 Commentaire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.