PARTAGER

En réunion ce week-end, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a désigné deux Chefs d’Etat comme médiateurs dans la crise en Gambie.

Les deux élus font partie de la précédente délégation qui s’est rendue dans le pays dans un premier temps pour tenter en vain de convaincre le président gambien: il s’agit du président nigérian, Muhammadu Buhari et du président ghannéen sortant John Dramani Mahama.

A l’issue de ce sommet, la CEDEAO a affirmé que le président Jammeh doit « accepter le résultat du scrutin et à s’abstenir de toute action susceptible de mettre en danger la transition et un transfert pacifique du pouvoir au président élu »

Une nouvelle tentative que la CEDEAO espère fructueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your name here
Please enter your comment!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.