PARTAGER

Au Nigéria, sous l’administration du président Buhari, on ne badine pas avec l’argent de l’Etat. L’ancienne ministre Diezani Alison-Madueke l’aura appris à ses dépens.

La Haute cour fédérale de Lagos au Nigéria a en effet condamné ce jeudi 16 février, Mme Diezani Alison-Madueke pour détournements de fonds publics.

Mme Alison-Madueke était ministre du pétrole sous l’administration du président Goodluck Jonathan. Elle doit désormais rembourser l’équivalent de 153 millions de dollars à l’Etat nigérian.

Les fonds détournés étaient issus du secteur pétrolier. Une partie de ses fonds avait servi à influencer les résultats de la présidentielle de 2015. Mme Alison-Madueke avait été arrêté en Grande Bretagne sur l’initiative du gouvernement nigérian.

PARTAGER

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here