PARTAGER

Alors qu’on croyait que les filières de recrutement se limitaient à des zones bien précises du maghreb et du nord de certains pays ouest-africains, une nouvelle venant de l’Afrique du Sud vient jeter le doute sur cette version.

Originaire de la ville de Durban et âgé de 22 ans, l’homme en question avait, en 2016, rejoint un groupe terroriste en Syrie en compagnie de son frère.

Pour l’heure aucune information sur les circonstances exactes de sa mort. Mais son décès a été confirmé par sa famille qui profitait de l’occasion pour alerter de l’existence d’une filière de recrutement dans le pays de Mandela.

Ce que redoutent les autorités : des tentatives d’attentat sur le sol sud-africain…

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here