PARTAGER
Photo prise lors de la "passation de service"

La charge du nouveau président américain Donald Trump contre tout ce qui représente Barack Obama se poursuit aux USA. Après l’avoir accusé d’avoir mis le pays “dans la merde”, de l’avoir mis sur écoute, Donald Trump cette fois-ci veut débarrasser la justice des procureurs nommés par son prédécesseur.

Ils sont 46 au total. Ils ont reçu une demande officielle de la part de l’administration Trump pour présenter leur démission afin de faciliter la transition. Une première dans l’histoire d’après certains observateurs. Si chaque nouveau président se permet en effet de remplacer les procureurs, jamais cela ne s’est fait de manière si groupée, et sans même connaître le nom des nouveaux pressentis.

Certains craignent ainsi que l’administration judiciaire ne se retrouve bloquée. Une inquiétude que ne partage bien évidemment pas l’administration Trump, qui n’a pourtant donné aucun gage de bon déroulement des opérations.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. L’homme est paresseux par nature a dit un auteur de l’organisation de l’entreprise. ça ne surprendrait personne si l’inertie dominait sur la mobilité rationnelle.

  2. DONALD TRUMP ne terminera pas son mandat according to me. Il fera une bourde qui finira par l’emporter sûr et certain. Trop impulsif. On ne gère pas un Etat (la chose publique) comme on gère une entreprise. Il l’apprendra à ses dépens mais il s’en fiche. C’est une procédure de empeachment qui l’attend. Wait and see. SPD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here