PARTAGER
Wyclef Jean

Aux USA, une autre affaire d’arrestation arbitraire secoue la police de la ville de Los Angeles. En effet à la recherche d’un voleur, des officiers de police ont arrêté l’artiste populaire Wyclef Jean, membre fondateur du groupe Fugees des années 90.

L’artiste a quelque temps après son arrestation dénoncé la manière dont cela s’est passé: « La police m’a demandé de mettre les mains en l’air. Puis on m’a dit de ne pas bouger. J’ai été instantanément menotté avant d’être invité à m’identifier. On ne m’a pas non plus dit pourquoi j’étais menotté. Dans le processus j’ai dit mon nom et leur ai dit qu’ils ont la personne fausse » a déclaré la star américaine.

Mais selon les autorités, il correspondait au profil d’un voleur recherché quelques heures plus tôt. Ce qui n’a pas contribué à calmer l’artiste qui affirme que la procédure n’a pas été suivie, puisqu’on lui pas demandé de s’identifier. Et malgré ses déclarations, après avoir donné son identité, il n’a pas été écouté:

« Ils ont continué à m’ignorer et j’ai été traité comme un criminel jusqu’à ce que d’autres policiers se sont présentés et ont indiqué qu’ils avaient arrêté la mauvaise personne »

La police a par la suite présenté ses excuses.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here