PARTAGER

Est-ce la fin définitive de la lune de miel entre le président Alassane Ouattara et son fidèle soutien d’après-guerre, Guillaume Soro

L’on se disait depuis quelques mois déjà que cela n’allait pas très fort entre les deux hommes. Certains avaient vu entre eux des signes de désamour avec les derniers événements survenus dans le pays.

Les déboires de Soro

Tout avait commencé avec les déboires de Guillaume Soro en France. Des analystes de la presse ivoirienne avaient affirmé que cela était le signe de l’isolement du Président de l’Assemblée nationale (PAN) ivoirienne. Leur argument? Guillaume Soro n’aurait jamais pu être poursuivi s’il avait le soutien du président Ouattara. Soro afficha alors sa proximité avec ce dernier pour faire taire les rumeurs.

Peu après survint l’affaire de l’avion présidentiel refusé au PAN. Là encore l’intéressé a dû se défendre et affirmer qu’il n’y avait aucun problème entre lui et Ouattara (lire ici)

Ensuite, ce fut l’affaire du vice-président. Alors que certains s’attendaient à ce que Guillaume Soro soit choisi, ce fut sur Daniel Kablan Duncan que se porta le choix d’Alassane Ouattara.

La main de Soro partout

D’après les coulisses, Soro eu du mal à digérer cet affront. Pour d’autres, Ouattara ne voulait pas de Soro au pouvoir après lui. Depuis cet événement les réseaux bruissent d’affaires inventées ou supposées de vengeance de Guillaume Soro sans qu’aucune preuve n’ait été apportée jusque-là. L’affaire des mutineries est un exemple des théories qui circulent dans les cours ivoiriennes.

L’intéressé lui-même ne cesse de clamer sa fidélité et sa proximité envers le Chef de l’Etat ivoirien. Mais du côté de ce dernier, les actes tendent à prouver le contraire. Avec le récent remaniement ministériel, tout porte à croire, qu’Alassane Ouattara veut éloigner Guillaume Soro et ses proches de la gestion du pouvoir “suprême”.

Soro commence à s’émanciper

Le vrai signal d’un début d’émancipation de Guillaume Soro reste son dernier discours à l’Assemblée nationale. Dans son adresse, l’homme a lancé un message au président ivoirien. Il l’a appelé à « poser des actes concrets en faveur du pardon et de la réconciliation » Avant d’ajouter : « Dans l’amitié, ménage une petite place pour la brouille; et dans la brouille, une autre pour la réconciliation. ».

Une manière à peine voilée de dire que le président ivoirien Alassane Ouattara a jusque-là versé dans le dilatoire. Même s’il affirme toujours son soutien au président, Guillaume Soro se permet quelque chose qu’il n’aurait pas fait dans le passé… Un signe qui montre que le vent tourne et l’homme veut désormais avoir sa place, et non être celui qui suit!

A bon entendeur…

PARTAGER

28 Commentaires

  1. Soro est dans la posture de devenir président ceux qui sont aveugles restez aveugle.il surprendra au grand dame des politiques.soro ne faites pas la politique il veut le pouvoir c’est tout.Alassane n’est qun obstacle parmis tant d’autre mais c’est plié déjà.

  2. Ivoiriens j’ai mal quand je vois vos commentaires . La cote d’Ivoire c’est 63 ethnies . Alors sachez que 63 sans un c’est plus la cote d’Ivoire unissez vous oublier le régionalisme et pensons à l’avenir de notre pays . Choisissons le meilleurs mais pas notre frère ethnique. Que la paix règne sur notre pays si vous voulez aimez vous si vous ne voulez pas on s’en fou mais plus de guère

  3. Je pense que GKS et ADO sont des personnalités liées par le Destin ,Ils sont issus de la même région par conséquent il ne peut pas y avoir entre eux.

  4. Vous les dramanes vous êtes des vampires les buveurs du sang et soro vous êtes les fils de pute vous avez tué nos parents les enfoirés les énergumènes les batards les chiens pourries vous êtes maudits

  5. Vous les dramanes le vampire du sang et soro vous êtes les fils de pute vous avez tué nos parents les enfoirés les énergumènes les batards les chiens pourries les êtes maudits

  6. Il semble que l’on ne peut pas faire la politique sans se salir les mains comme le fait entendre le grand philosophe JEAN-PAUL SARTRE. Si tel est donc le cas, alors tous les politiques ont les mains sales et ils sont donc tous pareils.

  7. Ouattara sait tres bien que Soro va a la CPI, lui aussi va le suivre. Ces gens n’ont pas la nostalgie de ce que Soro a fait pour eux. C’est lui qui est devenu leur diable aujourd’hui. Tous des imbeciles ces gens la

  8. Les politiciens c’est n’importe quoi tous pareil l’interet du clan seul leur preoccupation et quand c’est chaud sur eux on prend toujours a temoin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here