PARTAGER

En France, dans la région de Montpellier,Julie, une ancienne dauphine (2014) d’un concours de beauté a été condamnée pour apologie du terrorisme. Retour sur une histoire qui aurait pu paraître banale il y a une décennie, mais qui aujourd’hui inquiète l’Europe. 

Elle voulait tuer le plus grand nombre de Kufar (ndlr: de mécréants), dans un message que les policiers ont retrouvé chez elle. La jeune Julie dont le nom a été volontairement occulté dans la presse pour protéger sa famille a été condamnée après les dernières découvertes des policiers sur son ordinateur et à son domicile. Récemment convertie à l’Islam, elle faisait l’apologie de l’Etat islamique dans des messages sur le net, et cherchait à épouser un djihadiste avant de rejoindre la Syrie ou l’Irak.

Comme toutes les personnes du même profil, elle était allée très loin après sa conversion. Téléchargeant des vidéos de décapitation, communiquant sur Télégram avec des djihadistes, et écoutant des chansons à la gloire de l’état islamique. Rien ne prédestinait cette jeune fille, issue d’une famille française sans histoires, à une pareille condamnation d’après la presse locale.

Elle a écopé de trois ans de prison avec un de sursis et deux ans ferme. Le sursis a été assorti d’une mise à l’épreuve pendant trois ans avec obligation de se soigner, de travailler et d’obtenir l’autorisation du juge d’application des peines avant tout déplacement à l’étranger rapporte le Parisien.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here