PARTAGER
Laurent Gbagbo et Philippe Mangou Photo: Reuters

A la Cour prénale internationale, le procès de l’ancien président Laurent Gbagbo se poursuit devant les juges. Alors qu’on vient d’apprendre que sa demande de libération provisoire a été rejetée, un témoin, pas n’importe lequel vient de faire des révélations devant l’instance judiciaire.

Il s’appelle Philippe Mangou, haut gradé de l’armée ivoirienne, le général était chef d’etat-major sous le président Laurent Gbagbo. Il affirme qu’il a tenté d’amener l’ex-président à démissionner sans succès:

« Le président de la République m’a dit: la communauté internationale vient de me lâcher. Les présidents sud-africains et angolais me demandent de démissionner. Qu’est-ce que tu en penses ?.
Aussitôt, je saute sur l’occasion et je lui dis “monsieur le président, démissionnez ! Démissionnez pour faire honneur à ces deux présidents. »

Une requête balayée du revers de la main par l’ancien président Laurent Gbagbo. Pour rappel, Philippe Mangou occupe aujourd’hui un poste d’ambassadeur sous le régime d’Alassane Ouattara. A ce titre, certains l’accusent d’avoir trahi l’ancien chef d’Etat.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here